LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bastien Vivès et Martin Quenehen

L'éternelle jeunesse de Corto Maltese

27 min
À retrouver dans l'émission

Le dessinateur Bastien Vivès et le scénariste Martin Quenehen nous parlent de la nouvelle aventure de Corto Maltese : "Océan noir", qui paraît aux éditons Casterman. Une redécouverte du marin qui a piraté la bande dessinée il y a plus d'un demi siècle sous la plume de Hugo Pratt.

Bastien Vivès et Martin Quenehen
Bastien Vivès et Martin Quenehen Crédits : Mathieu Zazzo

Corto Maltese fait voyager les lecteurs depuis la parution de La Ballade de la mer salée en 1967. Cette fois, dans Océan noir, le marin aventurier retrouve bulles et vignettes pour nous emmener du Japon au Pérou juste après les attentats du 11 septembre 2001 sur les traces d'un trésor mystérieux, une pierre extraordinaire "de couleur blafarde et toute semée de trous grands et petits par où sortaient des pointes d'or".

Après le duo espagnol Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero, Bastien Vivès et Martin Quenehen proposent une vision à la fois contemporaine et respectueuse du héros d'Hugo Pratt.

Corto Maltese représente tout ce que je ne suis pas et que j'aimerais être dans la vie. [...] Mais, par contre, vu que j'ai fantasmé d'être un mec comme ça toute ma vie, j’ai réussi à trouver le bon axe et je me fais plaisir à le dessiner, à travailler toutes ses attitudes et à me dire ‘J’aimerais bien être Corto Maltese’. (Bastien Vivès)

Avec un scénario qui emprunte autant aux codes du film noir qu'aux aventures du plus célèbre marin de l'univers de la bande dessinée, ils apportent une réflexion passionnante sur la construction du héros et du mythe. Ils transposent le personnage à l'ère de la mondialisation et de la technologie. 

Est-ce qu’un personnage comme Corto Maltese peut vivre aujourd’hui dans notre époque, à l'ère des communications? Est-ce qu'on peut encore s'émerveiller du monde, est-ce qu’on peut encore porter un regard avec de la beauté sur le monde? Pratt avait déjà tout dit à son époque, mais peut être qu’il y avait quelque chose à rajouter ou à réfléchir en le remettant dans une époque contemporaine. (Bastien Vivès)

Corto Maltese a troqué sa casquette et son pull marin contre une casquette de baseball et une marinière. Les auteurs démontrent que Corto reste un héros intemporel et d'une étonnante actualité.

C'est un vilain personnage. On dit "qui fait l’ange fait la bête". Et là, il n'est ni ange ni bête, il est trop humain et il sait aussi révéler des trésors insoupçonnés d'humanité. (Martin Quenehen)

Planche de "Corto Maltese Océan noir" (p.18)
Planche de "Corto Maltese Océan noir" (p.18) Crédits : Bastien Vivès et Martin Quenehen / Casterman

Extraits sonores: 

  • Adaptation sonore par Thomas Beau du scénario de Océan Noir par Martin Quenehen 
  • "Je rêve avec les femmes" Hugo Pratt / OK / 1985
  • "Rollin Stone" / Little Simz / 2021
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......