LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Paul Valéry et Georges Brassens : la supplique sétoise / Live : Pauline Dupuy chante Brassens / Portrait : Claude Lévêque

1h14
À retrouver dans l'émission

Cet été, La Grande table vous invite à tendre l’oreille juste avant la sieste... Itinérante, elle prendra tout d'abord le chemin des festivals, de Paris à Avignon, de Metz à Arles pour laisser place, à mi-parcours, à la musique, juste avant le tête-à-tête radioscopique de notre deuxième partie.

Première partie

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/07/5c4d7424-2f88-11e5-9c4f-005056a87c89/838_brassensfleuve.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Georges Brassens au cimetiere des Pauvres de Sete a la fin des annees 70" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/07/5c4d7424-2f88-11e5-9c4f-005056a87c89/838_brassensfleuve.jpg" width="838" height="685"/>
Georges Brassens au cimetiere des Pauvres de Sete a la fin des annees 70 Crédits : Sipa
« Je dois à mon port natal, les sensations premières de mon esprit, l’amour de la mer latine et des civilisations incomparables qui se formèrent sur ses bords” (lettre de Paul Valéry au conseil municipal de Sète , 1925).

De retour à Paris, la grande table d’été a emporté avec elle quelque vers du Midi et c’est aujourd’hui à la ville de Sète que nous consacrons une supplique, en l’honneur de Georges Brassens et de Paul Valéry, mort un 20 Juillet.

Des poèmes en musique, de la musique dans les mots et toujours, en arrière-fond, la ville au nom d’adjectif démonstratif : Sète.

Le bleu de la Méditerranée nous fera ensuite plonger dans le bleu de l’œil pour un portrait de Claude Lévêque.

Autour de la grande table, nos convives Michel Jarrety et Jean-Paul Sermonte sont venus rentre hommage aux deux poètes.

Live Pauline Dupuy dans son spectacle "Contrebrassens".

Portrait Claude Lévêque est plasticien. Il a notamment été sélectionné pour occuper le pavillon français à la Biennale d’art contemporain de Venise en 2000. Ses néons sont entrés au Louvre l’an dernier, et on le retrouve aujourd’hui à l’occasion du Bleu de l’oeil , parcours d’installations exposé à Rodez au Musée Soulage, en vitrine d’un ancien commerce et au musée Fenaille.

Chronique François Ernenwein : « La vie de château » (en partenariat avec le journal La Croix)

Claude Lévêque dans la Grande Table d'été : selfie   dédicace
Claude Lévêque dans la Grande Table d'été : selfie dédicace Crédits : Claude Lévêque - Radio France
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......