LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Edmond" d'Alexis Michalik

Le nouveau théâtre populaire de Michalik

1h05
À retrouver dans l'émission

Un monde de personnages imaginés par un conteur de théâtre, Alexis Michalik, dans la première partie, avant un moment de contemplation photographique avec le moine bouddhiste Matthieu Ricard qui expose aux Rencontres d'Arles.

"Edmond" d'Alexis Michalik
"Edmond" d'Alexis Michalik Crédits : Alejandro Guerrero

PREMIÈRE PARTIE : Le nouveau théâtre populaire de Michalik

"Je suis fasciné par le XIXe siècle, c'est le siècle du théâtre parisien ; avant cela, à Paris, il n'y a que deux théâtres - la Comédie-Française et la Comédie des Italiens - et après cela, il y a l'arrivée du cinéma. Mais entre les deux, il y a un moment extraordinaire, où le divertissement, c'est le théâtre, tout le monde se rue dans le théâtre." (Alexis Michalik)

"Moi je porte une histoire. J’ai croisé la route d’une histoire tellement incroyable, tellement extraordinaire qu’elle a changé ma vie, qu’elle est devenue ma vie." Ainsi commençait, en 2012,  la première pièce d’Alexis Michalik, une formule annonciatrice de nombreuses histoires à venir. Et depuis, bien d’autres sont nées, "porteuses" de l’histoire de grands hommes, de leurs créations et d’époques particulières du théâtre. Des fictions historiques, qui emplissent tous les soirs les salles parisiennes, et font applaudir le public à tout rompre. Avec Le Cercle des illusionnistes, Edmond et Intra Muros, Michalik redéfinit les contours d’un théâtre de divertissement, qui reprend à son compte les codes, le rythme du cinéma et des séries, et les met en scène. Alors que s’ouvre aujourd’hui le festival d’Avignon, il est plus que temps de se mettre à table, pour parler de théâtre populaire !

"Il y a toujours cette petite guerre entre théâtre public et théâtre privé. Je trouve qu'il y a de plus en plus de spectacles où les deux se rejoignent. Ce qui comptent, c'est que les spectateur soient heureux et que l'oeuvre transmette le message qu'elle veut transmettre." (Gauthier Battoue)

Avec Gauthier Battoue, comédien, et Alexis Michalik, acteur, metteur en scène et auteur

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Edmond au Théâtre du Palais-Royal (Paris), et en tournée : 13 novembre au Grand Théâtre de Limoges, 22 novembre à l’Opéra de Saint-Etienne, 11 décembre au Grand Théâtre de Tours ; Le Cercle des illusionnistes au Théâtre de la Renaissance (Paris) ; et Intra Muros à La Pépinière Théâtre (Paris).

___________________________________________

DEUXIÈME PARTIE : Portrait de Matthieu Ricard

Matthieu Ricard, en janvier 2017
Matthieu Ricard, en janvier 2017 Crédits : Joël Saget - AFP

La photographie serait-elle la poursuite de la spiritualité par d’autres moyens ? L’apprentissage d’une observation patiente, méditative, aussi profonde que la beauté que peut offrir l’Himalaya, à celui qui sait l’attendre. Un regard intérieur qu’expose sous nos yeux le photographe-moine-scientifique-écrivain, Matthieu Ricard.

"L'idée que notre épanouissement dans l'existence est entièrement projeté sur les conditions extérieures, c'est comme essayer de gagner à la loterie car notre contrôle du monde extérieur est par nature limité, éphémère, souvent illusoire. [...] Si on néglige complètement toutes les composantes intérieures de l'épanouissement, on ne peut pas espérer s'épanouir dans l'existence." (Matthieu Ricard)

Contemplation, dans un pavillon imaginé Simón Vélez et Stefana Simic, est à voir à Trinquetaille (Arles) du 3 juillet au 23 septembre 2018. Matthieu Ricard et Maria João Pires proposeront deux soirées musicales et méditatives les 23 et 29 juillet au Théâtre antique d'Arles.

___________________________________________

Références sonores :

  • Jun Miyake, "Lillies of the Valley", extrait de l'album Pina, 2011 (générique)
  • Extrait d'Edmond d'Alexis Michalik, avec Guillaume Sentou (Rostand) et Jean-Michel Martial (Honoré), enregistré au Théâtre du Palais-Royal (Paris)
  • Jean Cocteau, écrivain, artiste et cinéaste, le 7 janvier 1953 sur la RTF
  • Alexandre Pilenco, dans La Tribune de Paris, le 11 octobre 1947 
  • Nina Simone, "The House of the Rising Sun", extrait de l'album Nina at the Village Gate, 1962
  • Lecture d’un extrait de René Guénon, Le règne de la quantité et les signes des temps, Gallimard, 1972
  • Dilgo Khyentse Rinpoché, maître du bouddhisme Vajrayana, poète et enseignant

Bibliographie

EdmondAlexis MichalikAlbin Michel, 2016

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......