LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un espion qui vous salue bien / John Banville

James Bond et anti-James Bond : fictions d'espionnage / Portrait : John Banville

1h10
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, La Grande Table est sur écoute... On parle espionnage dans la littérature et le cinéma en compagnie de Laurent Perriot et Stéphane Gillier. Puis, en seconde partie, portrait d'un grand homme de lettres, l'Irlandais John Banville.

Un espion qui vous salue bien / John Banville
Un espion qui vous salue bien / John Banville

Première partie : James Bond et anti-James Bond : la littérature d'espionnage

Stéphane Gillier, Laurent Perriot et Maylis Besserie
Stéphane Gillier, Laurent Perriot et Maylis Besserie Crédits : Julien Rosa - Radio France

"Ian Fleming écrivait en moyenne un roman de James Bond en huit semaines." (Laurent Perriot dans La Grande Table d'été)

En 1953, Ian Fleming publie Casino Royale et crée alors l'espion fictif le plus célèbre au monde  : James Bond. 007 a depuis imposé toute une imagerie de la figure de l'espion. Beaucoup d'autres auteurs se sont illustrés dans ce genre littéraire : Graham Greene, John Le Carré ou encore Robert Ludlum parmi tant d'autres. Mais comment le roman et le film d'espionnage peuvent-ils aujourd'hui se renouveler ? Comment faire entrer le personnage de l'espion dans une ère post-Guerre Froide si caractéristique par exemple des films James Bond ? Pour y réfléchir, nous sommes justement en compagnie d'un jeune auteur, Stéphane Gillier, qui vient de publier son premier roman - un roman d'espionnage bien sûr - intitulé 65-84. Avec lui, Laurent Perriot, expert de la série James Bond qui reviendra sur l'engouement toujours si grand pour ce personnage de Fleming et qui fait d'ailleurs l'objet d'une grande exposition actuellement.

65-84 de Stéphane Gillier est paru aux éditions Phébus. Et James Bond 007, l'exposition est à retrouver à La Villette (Paris) jusqu'au 4 septembre 2016.

___________________________________________

Musique : Magnetic Ensemble feat. Jeanne Added

Dancing Alone
Dancing Alone Crédits : Magnetic Ensemble

Magnetic Ensemble rapproche son projet de l'Art Brut. Artisans d'une musique électro avec des touches de pop par-ci, de jazz par-là, de rock même un peu, le groupe s'est formé après une résidence à l'atelier du Plateau, à Paris. Magnetic Ensemble, initié par le musicien Antonin Leymarie, s'est déjà entouré de pointures, comme Thomas de Pourquery et Jeanne Added. C'est justement un morceau avec cette dernière que nous vous proposons aujourd'hui, intitulé "Dancing Alone", extrait de l'EP éponyme.

L'EP Dancing Alone est déjà disponible en téléchargement, et le prochain, Victory, sortira le 7 octobre prochain. En concert notamment le 1er septembre au Cabaret Sauvage (Paris), le 10 septembre au festival Jours de Fête (Saint-Herblain), le 1er octobre au Fil (Saint-Etienne), le 19 octobre à l'UBU (Rennes).

___________________________________________

Deuxième partie : Portrait de John Banville

John Banville
John Banville Crédits : © John Banville

"Je recherche le mot juste : placé au bon endroit, il peut nimber le propos d'une brume poétique merveilleuse." (John Banville dans La Grande Table d'été)

John Banville est aujourd'hui considéré comme l'un des plus importants romanciers anglophones. Il faut dire que son travail ciselé sur la langue anglaise a conquis les lecteurs et donné de très belles œuvres littéraires. L'écrivain a même fait une incursion dans le roman policier, sous le pseudonyme de Benjamin Black. Parmi ses œuvres majeures, citons par exemple Kepler (1981), Le Livre des aveux (1989) ou encore La Mer (2005). Il s'est également essayé au théâtre en adaptant notamment des pièces d'Heinrich von Kleist. Ce midi, sur France Culture, l'Irlandais nous écrit son histoire à lui...

Traduction de l'anglais assurée par Xavier Combe

La Blonde aux yeux noirs (sous le pseudonyme Benjamin Black) et La Lumière des étoiles mortes sont tous deux publiés chez 10/18. Pour les adaptes de la lecture en VO, son dernier roman, The Blue Guitar, est paru chez Vintage (en anglais).

___________________________________________

Bonus en VO

Voici un extrait, en version originale, de John Banville lisant un extrait de son roman La Lumière des étoiles mortes :

Écouter
2 min
John Banville lit un extrait de Ancient Light

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......