LE DIRECT
Repérages du festival de théâtre "Pampa" pour "Macbeth"

Jeunes festivals de théâtre : vers une nouvelle décentralisation ?

1h03
À retrouver dans l'émission

Depuis plusieurs années, de nouvelles formes de festivals de théâtre émergent un peu partout en France, qui réinventent une manière d’amener cet art par les villages. Nous recevons trois acteurs de cette nouvelle décentralisation. En 2ème partie : portrait de l'écrivain Régis Jauffret.

Repérages du festival de théâtre "Pampa" pour "Macbeth"
Repérages du festival de théâtre "Pampa" pour "Macbeth" Crédits : © Pampa

PREMIERE PARTIE : Jeunes festivals de théâtre : vers une nouvelle décentralisation ?

Avec Lola Lucas, administratrice du Nouveau Théâtre Populaire en Anjou organisateur du dixième Festival du Nouveau Théâtre Populaire à Fontaine-Guérin du 18 au 31 août 2018

Matthieu Dessertine, acteur et metteur en scène, fondateur du collectif et festival Pampa qui aura lieu du 8 au 15 août 2018 à Calabre 

Et Clara Schwartzenberg, actrice et metteuse en scène, membre de la compagnie du Théâtre du Roi de Cœur qui organise son festival du 25 juillet au 7 août 2018 à Maurens.

L’été est la période propice aux festivals.
En Bretagne, en Anjou, en Aquitaine, en Corse, de nouvelles formes de festivals de théâtre émergent un peu partout comme une forme d’artisanat de la culture qui rappelle la décentralisation.
Ces festivals jouent Shakespeare ou Rostand en plein air, dans des jardins, avec la volonté de jouer partout, de s’adresser à tous.

La pauvreté de moyens amène à une créativité particulière de l’ordre de l’enfance : avec un bois de bois on peut vous faire croire à tout. Ça exige de notre part une inventivité toujours renouvelée et un amour de notre art et de notre artisanat.                        
Le théâtre est un des rares arts à être le rempart aujourd’hui du monde des écrans, de l’éloignement.                        
Clara Schwartzenberg

Nous sommes des enfants de la décentralisation, les centres dramatiques ou les scènes nationales sur tout le territoire ont fait notre éducation théâtrale. Mais aujourd’hui ces portes sont un peu fermées. Mais il y a peut-être un mouvement qui se crée qu’on s’amuse à appeler la décentralisation 2.0 et qui va plus loin : si les scènes nationales et les centres dramatiques ont décentralisé de Paris vers la province, dans des villes, nous nous allons dans des villages, des lieu-dits.                    
La décentralisation telle qu’elle a été faite les cinquante dernières années n’a pas amené la culture au bout des chemins.                    
Lola Lucas

"Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand joué au festival du Théâtre du Roi de Cœur
"Cyrano de Bergerac" d'Edmond Rostand joué au festival du Théâtre du Roi de Cœur Crédits : olasphotos

Sons diffusés en première partie :

Discours de Malraux durant l'inauguration de la Maison de la Culture d'Amiens le 19/03/1966
Musique de Goat Girl, Cracker Drool

_________________________

DEUXIEME PARTIE : portrait de Régis Jauffret

Régis Jauffret est écrivain, il est l'auteur de Microfictions 2018 aux éditions Gallimard.

Après un premier Microfictions publié en 2007, l’écrivain Régis Jauffret, lauréat en mai dernier du prix Goncourt de la nouvelle, signe un nouveau volume de ces petits récits satiriques qui dressent un impitoyable portrait humain : 500 histoires de sexe, de violence, d’héritages, de filiations cassées, de nouvelles technologies…

La fiction est quelque chose de révolutionnaire. Aujourd’hui le roman prend plutôt la direction de la non-fiction. Vous pouvez parler du réel si vous restez dans la non-fiction, si vous vous emparez du réel par la fiction ça devient scandaleux.        C’est un territoire de liberté totale c’est pour ça qu’elle fait peur.

Les enfants reviennent souvent dans les 'Microfictions', ce sont les personnages centraux de notre société à qui on demande tout. Ils doivent contenter le fantasme de la société et celui des parents et je pense qu'ils refuseraient d’être des enfants s’ils savaient le rôle qu’on allait leur faire jouer. C’est tout le poids de l’époque qui est sur les épaules des enfants, toute notre espérance.

Régis Jauffret à Manosque en 2016
Régis Jauffret à Manosque en 2016 Crédits : JOEL SAGET

Sons diffusés en deuxième partie :

Lecture de la nouvelle Place Bellecour par Oriane Delacroix sur une musique de René Aubry, Petite fille Extrait de Twin Peaks, The log lady introduction

Extrait de l'entretien en vidéo :

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......