LE DIRECT
Jean-Baptiste Mallet, "Scène de boudoir", collection particulière

La morale des pornographes

1h11
À retrouver dans l'émission

Derrière la porte du boudoir, parmi les râles de désir et les corps libérés, le philosophe pense. Eh oui, le roman libertin, derrière la jouissance de l'écriture, est bourré de valeurs morales qui ne sont pas, comme on pourrait le penser, sans queue ni tête. Mise à nu d'un genre.

Jean-Baptiste Mallet, "Scène de boudoir", collection particulière
Jean-Baptiste Mallet, "Scène de boudoir", collection particulière Crédits : Fine Art Images/Heritage Images via Getty Images - Getty

PREMIÈRE PARTIE | La morale des pornographes

avec Colas Duflo, professeur de littérature à l’université Paris-Nanterre, et Elise Sultan-Villet, enseignante en philosophie et docteure de l'université Panthéon-Sorbonne

"Les romans libertins sont des textes qui circulent juste avant la Révolution française, vers les années 1730, et c'est dans un contexte de développement des Lumières qu'ils apparaissent. Ils sont d'ailleurs beaucoup plus lus que les textes 'officiels' de l'époque. On a retenu des Lumières Diderot, Rousseau, etc., pourtant les romans libertins ont un public beaucoup plus larges et pourtant diffusés sous le manteau." (Elise Sultan)

C’est la philosophie qui va nous occuper, en particulier celle que l’on trouve dans le roman libertin. Un ouvrage, Philosophie des pornographes, de Colas Dufloexplore l’ambition philosophique de ces romans clandestins, affranchis de morale religieuse. S’ils ne sont pas prescripteurs, ces textes portent en eux une philosophie du corps, des sens et des passions. Une morale hétérodoxe, qui éclot au siècle des Lumières...

"On pourrait appeler libertin au sens large tout roman qui fait de la sexualité son principal objet. Ce qui fait le point commun de tous ces textes est que ce sont des textes clandestins, qui circulent dans un réseau qui ne comprend pas d'ailleurs que des textes pornographiques. La première cible est antireligieuse, une cible qu'on trouvait déjà chez La Fontaine. Ce sont des livres anticléricaux, ce qui est dénoncé c'est la morale chrétienne." (Colas Duflo)

Philosophie des pornographes de Colas Duflo, Editions du Seuil

____________________  

DEUXIÈME PARTIE | Emma la clown

Emma la clown dans "Emma la clown voyante extralucide", aux Accroches-Cœurs, à Angers en septembre 2014
Emma la clown dans "Emma la clown voyante extralucide", aux Accroches-Cœurs, à Angers en septembre 2014 Crédits : Josselin Clair/Photo PQR/Le Courrier de l'Ouest - Maxppp

avec Meriem Menant, alias Emma la clown

Le laurier-arbre moyen, le houx sans oublier le X, le bouleau, un arbre clair de partout. Voilà comment Emma la clown raconte les arbres dans son spectacle Bottin Botanique, repris pour le festival Humour et Eau salée, avec science et poésie. Un art que le personnage de Meriem Menant déploie depuis 25 ans, son nez rouge pointé sur le monde.

"Le clown porte de l'amour. Il y a des clowns un peu plus 'trash' mais qui s'apparentent plus au bouffon. C'est faire rire avec notre propre dérisoire comme dit Catherine Dolto. C'est pour cela que les gens aiment tellement ce personnage-là, c'est parce qu'il les renvoie à leur propre incapacité, incompétence, inadaptation." (Meriem Menant)

Bottin botanique, le 1er août 2019 dans le cadre du festival Humour & Eau salée, à Saint-George-de-Didonne (Charente-Maritime) ; Emma la clown et Gérard Morel qui l’accompagne le 15 septembre à Margny-lès-Compiègne, et le 4 octobre à Saint-Vallier

____________________

Sons diffusés :

  • Jun Miyake, "Lillies of the valley", extrait de l'album Pina, 380 Grad, 2011 (générique)
  • Lecture d'un extrait de Les bijoux indiscrets de Denis Diderot, 1748
  • Lecture d'un extrait de Thérèse philosophe, attribué à Jean-Baptiste Boyer d'Argens, 1748
  • Lecture d'un extrait de Histoire de Dom Bougre, portier des Chartreux, de Jean-Charles Gervaise de Latouche, 1741
  • Calypso Rose, "Calypso Blues", extrait de l'album The Queen of Trinidad, 2012
  • Lecture d'un extrait de Bottin Botanique d'Emma la clown, lu par l'auteure
  • Denis Lavant, comédien, dans La Grande Table, le 23 janvier 2019 sur France Culture
  • Extrait du spectacle Grand Symposium : tout sur l’amour de Catherine Dolto et Emma la Clown

Bibliographie

Philosophie des pornographesColas DufloSeuil, L'Ordre philosophique, 2019

Intervenants
  • professeur de littérature française à l'université Paris Nanterre
  • Clown, sous le nom d'Emma la clown
  • Enseignante en philosophie, docteure de l'université Panthéon-Sorbonne

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......