LE DIRECT
Rayon littérature de la librairie Le Failler à Rennes, septembre 2017

La rentrée des libraires

1h10
À retrouver dans l'émission

524. C'est le nombre de romans publiés cette année pour la grand-messe des lettres françaises. Un nombre en baisse certes, mais un enjeu toujours aussi important pour les éditeurs. Les libraires nous font alors partager leurs envies littéraires, leurs plaisirs livresques, leurs joies fictionnelles.

Rayon littérature de la librairie Le Failler à Rennes, septembre 2017
Rayon littérature de la librairie Le Failler à Rennes, septembre 2017 Crédits : Damien Meyer - AFP

PREMIÈRE PARTIE | La rentrée des libraires

avec Catherine Florian, libraire de Violette and Co (Paris), Karine Henry, libraire de Comme un roman (Paris), Anne-Laure Vial, libraire d'Ici Librairie (Paris), et Julien Bisson, rédacteur en chef de la revue Le 1

"L’exofiction est une tendance qu’on observe depuis quelques années. (C’est d'ailleurs plus ou moins heureux.) C’est une façon à la fois d’informer sur des personnes célèbres bien sûr, mais aussi un moyen pour les auteurs de parler d’eux d’une façon détournée. C’est une sorte d’autofiction via des personnages connus, et c'est apparemment une forme littéraire qui a de plus en plus sa place." (Catherine Florian)

Aujourd’hui les livres inondent la Grande Table : entrée et plat de résistance. De résistance, puisqu’il semblerait qu’écrans et séries comblent désormais nos besoins de fiction. No comment. La Grande Table des livres donc : 524 exactement, qui se disputent une place sur les tables des librairies. C’est justement aux libraires que nous avons décidé de donner la parole, tout comme l’a fait l’hebdomadaire Le 1, dans son numéro de demain. Trois libraires - lecteurs imperturbables, à l’oeil aguerri -, guides parmi les stocks que la rentrée littéraire déverse...

"Le marché du livre est en reflux. Pendant très longtemps, les éditeurs ont essayé de répondre à la crise par la surproduction. Cette rentrée a le total de romans le plus faible depuis 20 ans. Mais il y a des difficultés nouvelles : il y a quelques années moins de gens étaient abonnés à des plateformes de séries, qui viennent concurrencer le besoin de fiction. L’idée n’est pas de taper sur les séries, mais c’est une concurrence véritablement nouvelle que le cinéma et la télévision n’exerçaient pas sur la littérature. " (Julien Bisson)

La sélection d’Anne-Laure Vial : Vincent Message, Cora dans la spirale, Seuil | Bérengère Cournut, De pierre et d’os, Le Tripode | Regina Porter, Ce que l’on sème, Gallimard  

La sélection de Karine Henry : Marie Darrieussecq, La mer à l’envers, P.O.L. | Eric Faye, La télégraphiste de Chopin, Seuil | Valentine Goby, Murène, Actes Sud  

La sélection de Catherine Florian : Mathilde Forget, A la demande d’un tiers, Grasset | Joffrine Donnadieu, Une histoire de France, Gallimard | Guillaume Lavenant, Protocole gouvernante, Rivages

____________________  

DEUXIÈME PARTIE | Anne Pauly

Anne Pauly
Anne Pauly Crédits : Verdier

avec Anne Pauly, écrivaine et journaliste

C’est une histoire de deuil, à base de sacs Leclerc, de couvertures polaires tachées de soupe et de Céline Dion. Une histoire intime comme l’enfance - qui remonte par bouffées -, drôle comme le malheur. Dans son roman Avant que j’oublie, Anne Pauly bâtit un tombeau de mots, à la mémoire du père, un espace fantasque et coloré pour son dernier voyage Le premier de sa nouvelle vie à elle, sa vie d’écriture…

"Qu'est-ce qu'on fait des affaires d'un mort ? On les jette ? On les donne à quelqu'un ? C'est très compliqué d'avoir à faire ça. Faire un inventaire, ça permet de voir venir, de retarder encore le moment où il va falloir jeter, oublier peut-être." (Anne Pauly)

Avant que j'oublie d'Anne Pauly, Verdier

____________________

Sons diffusés :

  • Jun Miyake, "Lillies of the valley", extrait de l'album Pina, 2011 (générique)
  • Lecture d'un extrait de Claire Berest, Rien n'est noir, Stock, 2019
  • Lecture d'un extrait de Guillaume Lavenant, Protocole gouvernante, Rivages, 2019
  • Lecture d'un extrait de Valentine Goby, Murène, Actes Sud, 2019
  • Tinariwen, "Kel Tinawen", extrait de l'album Amadjar, Wedge/Pias, 2019
  • Céline Dion, "Parler à mon père", extrait de l'album Sans attendre, 2012
  • Lecture par son auteure d'un extrait d'Avant que j'oublie d'Anne Pauly, Verdier, 2019
  • Jeanette Winterson, écrivaine, dans L'humeur vagabonde, le 25 juin 2012 sur France Inter

Bibliographie

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......