LE DIRECT
Un chien andalou (1929)

Portraits croisés : Luis Buñuel par Jean-Claude Carrière

1h04

Ouverture des perspectives vers le pays du Soleil-Levant avec deux expositions sur l'art japonais à Paris. Puis, portrait de Luis Buñuel par son scénariste Jean-Claude Carrière. Dix-neuf ans de collaboration unissent les deux hommes, commencée avec Le Journal d'une femme de chambre en 1964.

Un chien andalou (1929)
Un chien andalou (1929) Crédits : Collection Cinéma Français Christophel - AFP

Première partie : Perspectives japonaises

Cœur de l'été oblige, on se pose en extérieur, avec vue sur le Mont Fuji ou les fondations nippones qui truffent notre capitale, à l'occasion de deux expositions,« Paysages japonais, de Hokusai à Hasui », curatée par la conservatrice en chef du patrimoine Hélène Bayou au musée Guimet et « Architectures japonaises à Paris 1867 – 2017 » au Pavillon de l'arsenal, avec les architectes Manal Rachdi et Andreas Kofler.

Manal Rachdi est architecte. Il vient de remporter le concours "Réinventer Paris" avec son projet Mille arbres, une « pyramide inversée » qui mélangera des logements, des bureaux et un hôtel à la Porte Maillot, le tout plongé dans une forêt de mille arbres.

Andreas Kofler est un architecte et urbaniste. Il cofonde l’agence Weltgebraus en 2013 avec Marcello Tavone.

Hélène Bayou est conservatrice en chef du patrimoine, en charge de la section Japon au musée Guimet.

Chutes d’eau de Kirifuri au mont Kurogami, Katsushika Hokusai, 1833
Chutes d’eau de Kirifuri au mont Kurogami, Katsushika Hokusai, 1833 Crédits : RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier
Pluie du soir sur Matsushima, Kawase Hasui, 1920
Pluie du soir sur Matsushima, Kawase Hasui, 1920 Crédits : RMN-Grand Palais (musée Guimet, Paris) / Thierry Ollivier

L'exposition "Architectures japonaises à Paris 1867 - 2017" est à voir au Pavillon de l'Arsenal jusqu'au 24 septembre 2017. "Paysages japonais, de Hokusai à Hasui" est visible quant à elle au Musée Guimet jusqu'au 2 octobre 2017.

Deuxième partie : portraits croisés, Luis Buñuel par Jean-Claude Carrière

Jean-Claude Carrière nous raconte les coulisses de la création, jusqu'au Mexique, avec Luis Buñuel, alors que ressortent, en salles et en DVD, 7 de ses films : du Journal d'une femme de chambre à Belle de jour qui fête ses 50 ans !

Belle de Jour, 1967
Belle de Jour, 1967 Crédits : ROBERT ET RAYMOND HAKIM / COLLECTION CHRISTOPHEL - AFP
Jean-Claude Carrière
Jean-Claude Carrière Crédits : Hannah Baron

Une rétrospective de Luis Buñuel débute mercredi 2 août à Paris. Sept films sont à voir cet été en version restaurée : Belle de Jour, Le Charme discret de la bourgeoisie, Le Journal d'une femme de chambre, Cet obscur objet du désir, Le fantôme de la liberté, Tristana, La Voie lactée.

Sons diffusés :

  • Extrait d'une lecture de "Quartet" la pièce de Heiner Müller par Jeanne Moreau dans l'émission "L'atelier des fictions", France Culture (08.12.2015)
  • Ensemble Hijirikai, "Godanno Shirabe" de l'album "Musique citadine de l'ère Edo, 1603-1868"
  • Extrait de la BO d' "Un Chien andalou" de Luis Buñuel (1929)
  • Extrait de "Belle de Jour" de Luis Buñuel (1967)
  • Thème principal de "Belle de Jour" de Michel Magne
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......