LE DIRECT
Raymond Carver en 1987 à Paris

Raymond Carver et la nouvelle américaine

1h04
À retrouver dans l'émission

Voici trente ans que disparaissait l'auteur américain qui écrivait les fêlures en poésie et en nouvelles et inscrivait dans le quotidien une profondeur sans pareille. Retour sur son oeuvre avec son éditeur français Olivier Cohen et Guillaume Vincent qui l'adapte au théâtre. 2ème partie : Anne Horel.

Raymond Carver en 1987 à Paris
Raymond Carver en 1987 à Paris Crédits : Photo : Sophie Bassouls/Sygma/Sygma via Getty Images - Getty

PREMIERE PARTIE : Raymond Carver et la nouvelle américaine 

Avec Olivier Cohen, écrivain, fondateur des Éditions de l'Olivier, éditeur de Raymond Carver

Et Guillaume Vincent, metteur en scène et acteur, il présentera à la rentrée le spectacle Love me tender d’après des nouvelles de Raymond Carver au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris du 14 septembre au 5 Octobre 2018 .

J’étais dans une librairie à New York, je suis tombé sur un livre que j’ai ouvert. Je l’ai lu jusqu’au bout, je suis resté deux heures dans cette librairie sans m’en rendre compte. Ça a été un tel choc que je me suis immédiatement mis à la recherche de son agent, je voulais publier tout ce qu’avait écrit cet homme, Raymond Carver.              
Olivier Cohen

Il y a une phrase qui revient toujours dans l’œuvre de Carver : « il faut que quelque chose change, quelque chose doit changer ou quelque chose va changer ». Je trouve ça frappant, ça rappelle des scènes de Tchekhov, dont Carver était fanatique. Il saisit des moments de la vie de tous les jours où on a l’impression que quelque chose va basculer. Ce sont donc des gens face à des choix, peut être minuscules mais déterminants. Tout ça est éminemment  dramatique, c’est du théâtre.                
Olivier Cohen

Sons diffusés en première partie :

Archive de Carver lisant Collectors en 1986 dans L'humeur vagabonde sur France Inter du 21/10/2002
Archive de Raymond Carver sur ses conditions d'écriture (traduction : Lise Côme, voix de Charles Thibout) Lecture des Débutants par Eric Hauswald dans L'humeur vagabonde sur France Inter le 13/10/2010
Musique de Tom Waits, Still the money runs out

DEUXIEME PARTIE : Portrait d’Anne Horel

Anne Horel est une artiste des "réseaux sociaux", digitale shaman, collagiste, GIF artiste, vidéaste, exploratrice de la mode, sampleuse iconographique, elle officie principalement sur Internet. Elle présentera à partir du 2 septembre 2018 l’exposition Chroniques parallèles à la Friche La Belle de Mai à Marseille.

Ce qui m’intéresse dans internet c’est la manière dont ça fait muter le langage et notamment de manière visuelle. Avec l’apparition des émojis, du gif, de la manière dont on communique aujourd’hui où l’on se montre plus que l’on se dit, cela dit beaucoup sur la manière dont on est en train d’évoluer dans notre manière de parler.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sons diffusés en deuxième partie :

Anne Horel, Clique sur moi Archive deMax Ernst sur le collage dans Couleurs de ce temps le 12/09/1953

Bibliographie

PoésieRaymond CarverÉditions de l'Olivier, 2015

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......