LE DIRECT
Franco Nero dans "Django" de Sergio Corbucci

Western à l'italienne

1h04
À retrouver dans l'émission

Voyage dans le cinéma italien... Première séance autour du western spaghetti, ou le Far-West en version italienne, et deuxième séance avec le cinéaste Matteo Garrone qui projette sur la toile une histoire de vengeance qui a du chien ; Keep Dancing Inc continue de nous faire danser en session live.

Franco Nero dans "Django" de Sergio Corbucci
Franco Nero dans "Django" de Sergio Corbucci Crédits : Archives du 7eme Art / Photo12 - AFP

PREMIÈRE PARTIE : Western à l'italienne

"On peut parler d'un genre carnavalesque, qui intègre l'héritage de la comédie italienne, avec des références à de grands noms comme Mario Monicella, qu'on retrouve aussi bien chez Leone que chez Corbucci, et un héritage des burlesques américains, notamment Chaplin. Un croisement hybride assez étonnant entre un genre qui était réputé sérieux jusqu'à l'arrivée des westerns italiens, et une dimension vertement comique." (Cécile Sorin)

On les appelait "spaghetti" par dédain, pourtant de grands réalisateurs ont fait de ces films des mythes. Le western à l’italienne n’aurait probablement pas laissé de traces dans l’histoire si certains grands noms du cinéma ne s’en étaient emparés. En tête les deux Sergio : Sergio Leone bien sûr, et Sergio Corbucci. La Cinémathèque française consacre jusqu’au 29 Juillet une rétrospective à Sergio Corbucci, réalisateur du Grand Silence et de Django, et maître du western spaghetti. Ses films correspondent à un tournant où se rencontrent les codes du septième art américain et la culture populaire italienne. Ils ont teinté l’esprit de conquête de grotesque, en accentuant la violence et la cruauté, jusqu’à en faire un genre nouveau. L’occasion d’immiscer une critique politique et de faire émerger un regard européen neuf sur le grand Ouest.

"Il y a une dimension politique du western italien qui va prendre une tourne plus explicite dans les westerns autour de la révolution mexicaine, qui sont des métaphores anti-impérialistes assez lisibles. Le western italien est un mélange d'individualisme et de cynisme. L'Italien est devenu un consommateur de masse, qui satisfait ses désirs grâce au miracle économique, et un sujet politique." (Jean-François Rauger)

Avec Jean-François Rauger, critique de cinéma et directeur de la programmation à la Cinémathèque française, et Cécile Sorin, professeure en études cinématographiques à l'université Paris-8

La rétrospective Sergio Corbucci est à voir à la Cinémathèque française (Paris) du 9 au 29 juillet 2018.

___________________________________________

LIVE : Keep Dancing Inc

 Image extraite du clip "Rhum & Ginger Magic" de Keep Dancing Inc
Image extraite du clip "Rhum & Ginger Magic" de Keep Dancing Inc Crédits : Nadège Nguyen & Ryan Doyle

Comme une douce bulle pop, une parenthèse planante... Keep Dancing Inc, c'est Charles, Louis et Joseph, trois garçons qui rafraîchissent la French Pop. Avec leurs arrangements minutieux et leurs rythmes envoûtants, ils définissent leur musique de "cold zouk", mélange, expliquent-ils, de cold wave, surf rock et punk. 

Titre : "Don't Know", extrait de l'album Restructuration, 2018

L'album Restructuration est déjà disponible. Keep Dancing Inc sera en tournée à travers l’Europe à partir du 2 octobre 2018, et en première partie d'Etienne Daho le 20 octobre 2018.

___________________________________________

DEUXIÈME PARTIE : Portrait de Matteo Garrone

Matteo Garrone, lors du Festival de Cannes 2018
Matteo Garrone, lors du Festival de Cannes 2018 Crédits : Anne-Christine Poujoulat - AFP

Ça commence comme une fable : l’histoire du fort et du malingre, des coups donnés, des coups subis, d’une violence qui contamine les hommes et les bêtes et se propage comme la rage. C’est l’histoire d’une vie de chien, d’une société qui implose et du cauchemar d’un cinéaste : Matteo Garrone...

"Dans mon parcours, il y a une approche que j’appellerais humaniste : ce qui m'intéresse, c'est surtout d'approfondir la psychologie humaine avec toutes ses contradictions et tous ses labyrinthes." (Matteo Garrone)

Dogman réalisé par Matteo Garrone sort en salle le 11 juillet 2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

___________________________________________

Références sonores :

  • Jun Miyake, "Lillies of the Valley", extrait de l'album Pina, 2011 (générique)
  • Extrait du film Django de Sergio Corbucci, 1966
  • Extrait du film Le Grand Silence de Sergio Corbucci, 1968
  • Extrait du film Le Bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone, 1966
  • Extrait du film Dogman de Matteo Garrone, 2018
  • David Cronenberg, cinéaste, dans Le Grand Entretien, le 30 mai 2012 sur France Inter
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......