LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Berlin célèbre les 30 ans de la chute du Mur

1989-2019 : les murs invisibles ?

33 min
À retrouver dans l'émission

30 ans après la chute du mur, l’Europe est certes réunifiée, mais est-elle désormais désunie ? On en parle avec Sonia Combe, historienne du contemporain, et le journaliste Max-Erwann Gastineau.

Berlin célèbre les 30 ans de la chute du Mur
Berlin célèbre les 30 ans de la chute du Mur Crédits : Carsten Koall / Intermittent - Getty

30 ans après la chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989, tous les murs sont-ils réellement tombés en Europe ? Quelles cicatrices et quels substrats du temps de la guerre-froide et d’une partition bipolaire du Vieux Continent ?

Ils se sont tous deux penchés sur l’histoire de l’Europe et sur ses effets : spécialiste de l’histoire du monde communiste est-européen - de l’Allemagne de l’Est en particulier, chercheuse associée au centre Marc Bloch - Sonia Combe s’intéresse aux différences entre la République démocratique allemande (RDA) et la République fédérale d'Allemagne (RFA) avant la chute du mur. L’histoire de la RDA serait, dit-elle, un récit écrit par les vainqueurs, bien loin des réalités quotidiennes de cette zone tenue par le régime soviétique. 

On a cherché à imposer un récit qui faisait des Allemands de l'Est des gens immatures politiquement, victimes d'une terrible dictature. Ce sont des historiens de l'Ouest qui viennent expliquer aux Allemands de l'Est ce qu'ils ont vécu selon un récit qui correspond à leur idéologie.   
(Sonia Combe)

Elle se penche en particulier sur les intellectuels du régime, les "rémigrés" qui ont bien souvent fui l’Allemagne nazie avant de revenir en RDA, où des politiques culturelles leur étaient dédiées, et qui, animés par l’utopie communiste mais toujours critiques face aux écarts du régime, ont été contraints de garder le silence en attendant des jours meilleurs. Elle nous en parle dans son dernier essai, La Loyauté à Tout Prix. Les Floués Du "Socialisme Réel" (Édition Le Bord de l'eau, 2019).  

C'est la fin de la success story de la réunification. On voyait que ça ne se passait pas très bien, que les espoirs avaient été douchés depuis le tout début. On le découvre maintenant à cause du vote de l'AFD, mais on aurait pu le découvrir depuis très longtemps.   
(Sonia Combe)

Lui se penche sur les différences entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe centrale, montrant que la seconde est souvent jugée par la première à l’aune de croyances et préjugés qui ne lui rendent pas justice. Dans Le Nouveau procès de l’Est (Editions du cerf, 2019), Max-Erwann Gastineau, rédacteur en chef des pages politiques de la revue Limite et contributeur au Figaro Vox, dénonce la vision trop occidentalo-centrée que l’on porte souvent sur les pays d’Europe centrale, dont les systèmes politiques sont généralement jugés moins démocratiques que ceux d’Europe de l’Ouest. Gardiens d’un héritage en danger, ils pourraient pourtant être les meilleurs acteurs face à l’accélération et aux angoisses de la mondialisation. 

Pourquoi l'Europe actuelle réveille-t-elle dans les nations de l'Est les angoisses existentielles de ces peuples qui craignent encore une fois de disparaître? Viktor Orbán appelle à reconnaître les spécificités des nations d'Europe Centrale qui se sont historiquement construites contre l'Etat mais avec la Nation.   
(Max-Erwann Gastineau)

Son livre, dit-il, ne vise pas à faire l’apologie d’un autoritarisme montant. Il s’agit en fait de redonner sens au procès en revenant sur celui auquel l’Europe de l’Ouest soumet bien souvent l’Europe centrale, considérant celle-ci à l’aune de ses propres grilles de lecture, cela afin de montrer ce que les nations d’Europe centrale ont de spécifique, et ce que cette spécificité dit de nous, "Européens de l’Ouest".

Il y a une critique dans les pays de l'Est de la doxa libérale qui est accusée d'atomiser la société et contre laquelle il faut répondre par une préservation de la culture.  
(Max-Erwann Gastineau)

Deux points de vue de chercheurs sur l’Europe et son histoire qui montrent toute la complexité et la porosité des anciennes frontières du Vieux Continent dont celui-ci porte encore les stigmates.

Extraits sonores : 

  • Jean-Luc Mélenchon, "annexion de la RDA" (France Inter, 03/11/2019) 
  • Oleg Sentsov  aux Matins de France Culture (11/11/2019)
Intervenants
  • historienne du contemporain, spécialisée dans l'histoire des pays de l'Est sous le communisme, affiliée au Centre franco-allemand Marc Bloch à Berlin
  • Essayiste, il a publié "Le Nouveau procès de l’Est" (Éditions du Cerf, 2019)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......