LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Talking About Trees" (Suhaib Gasmelbari, 2019)

Au Soudan, la révolution par le cinéma ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Vers une renaissance du cinéma soudanais ? Pour y répondre, Suhaib Gasmelbari, réalisateur de "Talking About Trees", Prix du meilleur documentaire à la Berlinale 2019 (en salle le 18 décembre).

"Talking About Trees" (Suhaib Gasmelbari, 2019)
"Talking About Trees" (Suhaib Gasmelbari, 2019) Crédits : Météore Films

Le 18 décembre prochain sortira “Talking About Trees", le documentaire et premier long-métrage de Suhaib Gasmelbari. Le réalisateur, né en 1979, est retourné au Soudan, son pays natal, pour filmer quatre réalisateurs et hommes de cinéma qui, avant le coup d’Etat d’Omar el-Bechir (1989), tentent d’organiser une projection au cinéma Révolution : Ibrahim Shadad, Manar Al Hilo, Suleiman Mohammed Ibrahim et Altayeb Mahdi. Ils avaient l'habitude de projeter des films dans les villages, eux qui ne peuvent plus tourner depuis le coup d'Etat de 1989. Talking About Trees nous montre l'impossibilité politique de faire un film quand bien même demeure l'amour pour le septième art.

Ils avaient toujours en tête ce grand projet d'ouvrir un cinéma, pour donner l'exemple, pour donner envie aux gens de lutter pour ça, et ça s'est avéré extrêmement compliqué. [...] Le pouvoir ne voulait pas que les gens se rassemblent.                   
(Suhaib Gasmelbari)

Alors que le peuple soudanais n'a plus accès au cinéma depuis trente ans, comme Suhaib Gasmelbari le rappelle, Ibrahim Shadad et ses trois compagnons ont choisi les chemins ardents, à l'instar du poème de Brecht qui donne son titre au film. "A ceux qui viendront après nous" a été écrit pendant l'exil du dramaturge : "Que sont donc ces temps, où / Parler des arbres est presque un crime / Puisque c’est faire silence sur tant de forfaits !"

Le régime nous a livré un pays qui est complètement en ruines, 80% du budget soudanais allait à la guerre et à la répression [...] On a besoin d'une vraie liberté, une liberté qui n'est pas conditionnée par les relations au pouvoir, aux ministres.      
(Suhaib Gasmelbari)

Alors que le régime d'Omar el-Bechir est tombé en avril dernier, la transition soudanaise est marquée par un bras de fer impitoyable entre la société civile et l'armée. Talking About Trees incarne l'espoir d'une renaissance.

  • Extraits de Talking About Trees (Suhaib Gasmelbari, 2019)
  • Alaa Salah et les espérances des Soudanais (France 24, 34 avril 2019)
  • Abdurrahmane Sissako sur le cinéma d'Afrique subsaharienne ("Hors champs", France Culture, 13 juin 2014)

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......