LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le port de Beyrouth au lendemain de la double explosion du 4 août 2020 (Liban)

Beyrouth, ville-mémoire : l’identité libanaise en ruine ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Liban : Après des mois de mobilisation et un printemps confiné, le pire est à nouveau arrivé en ce 4 août 2020, avec la double explosion du port de Beyrouth. On en parle avec l'écrivaine Diane Mazloum et Sabyl Ghoussoub, ancien directeur du festival du film libanais de Beyrouth.

Le port de Beyrouth au lendemain de la double explosion du 4 août 2020 (Liban)
Le port de Beyrouth au lendemain de la double explosion du 4 août 2020 (Liban) Crédits : AFP - AFP

Beyrouth, corps meurtri, à l’image de ses habitants, ou ville de tous les espoirs ? 

Une crise économique rendue particulièrement visible en octobre 2019, une crise sanitaire marquée par un reconfinement, sans oublier la catastrophe du 4 août – une double explosion au port de Beyrouth causée par 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium entreposées dans un hangar du port. Résultat, 174 personnes tuées et plus de 6 500 blessées. Le coup de grâce pour cette ville au bord de l’implosion ? Ou, au contraire, l’occasion d’un changement qui, semble-t-il, viendra de ses habitants ? 

Je n'ai pas pensé à un tremblement de terre : il y a eu une déflagration beaucoup moins puissante que la première, un signe qui nous a permis de nous protéger instinctivement.              
(Diane Mazloum)

Ceux-ci, de même qu'une bonne part des Libanais, s’étaient déjà rebellés à l’automne 2019, en réaction à l’imposition d’une nouvelle taxe. Aujourd’hui, c’est encore contre les dirigeants et leur système qu’ils crient leur colère, cette protestation ayant notamment abouti à la démission du gouvernement de Hassane Diab.

J'avais peur de me retrouver dans une ville sombre et monochrome, avec une seule religion principale, une seule grande culture. La force de Beyrouth, c'est cette richesse [...] multiconfessionnelle, multiculturelle... Renoncer à ça? Jamais, et Beyrouth incarne ça.              
(Diane Mazloum)

Elle était à Beyrouth, dans sa cuisine, au moment de l’explosion. Diane Mazloum est une romancière libanaise née et domiciliée à Paris, passée par Rome puis par Beyrouth. Après des romans comme Beyrouth la nuit (Stock, 2014) et L’Âge d’or (JC Lattès, 2017), prix France-Liban 2018, elle publie Une piscine dans le désert (JC Lattès, 2020), un des romans de cette rentrée littéraire. Elle est également l’autrice de l'article "Peut-être que cette destruction radicale de Beyrouth est notre ultime chance de changer “radicalement”", publié dans Le Monde du 9 août 2020. Elle y montre les enjeux, mais aussi les espoirs, que cristallise la catastrophe libanaise.  

Sabyl Ghoussoub est également né à Paris, dans une famille libanaise. Directeur du Festival du film libanais à Beyrouth de 2011 à 2015, il a été commissaire de l’exposition « C’est Beyrouth » à l’Institut des Cultures d’Islam de Paris en 2019. Il publie Beyrouth entre parenthèses (l’antilope, août 2020), un roman dont le personnage narrateur fait le choix de voyager en Israël pour s’éloigner de ses racines libanaises, questionnant par là-même les notions d’identité, de frontière, d’ennemi et d’appartenance. 

Ce livre fait partie du mouvement du 17 octobre, c'est une parole qui s'est libérée.            
(Sabyl Ghoussoub)

Pendant les événements d’octobre 2019, Sabyl Ghoussoub s'est confronté aux questionnements de celui qui, loin de chez lui, éprouve le besoin d’écrire sur sa terre d’origine. Deux jours après le début des événements, il s'envolait pour Beyrouth.

Je pense qu'il y a une force chez les artistes libanais, une Beyrouth qui existe dans leurs œuvres, un Liban qu'on aimerait voir aujourd’hui.        
(Sabyl Ghoussoub)

Extraits sonores : 

  • Dominique Eddé (France Culture, La Grande table, 19/11/2019)
  • Zeina Abirached (France inter, Mille et un mondes, 23.07.2016)

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......