LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestante du mouvement "Extinction Rebellion" le 1 novembre 2019 (Hesse, Allemagne)

A.Baldacchino : « Il y a au cœur de l’Etat des gens qui ne font que reproduire une logique de marché »

33 min
À retrouver dans l'émission

Comment ré-enchanter la politique? Face à la défiance croissante à l'égard de la classe politique, Adeline Baldacchino, énarque et poétesse, dessine des solutions à trouver du côté de la magie dans "Notre insatiable désir de magie" (Fayard, novembre 2019).

Manifestante du mouvement "Extinction Rebellion" le 1 novembre 2019 (Hesse, Allemagne)
Manifestante du mouvement "Extinction Rebellion" le 1 novembre 2019 (Hesse, Allemagne) Crédits : picture alliance / Contributeur - Getty

Adeline Baldacchino est poète, énarque et essayiste. Elle publie Notre insatiable désir de magie, où elle en appelle à réinstaurer les notions de poésie et de magie au coeur de l'action politique. L’auteure explique que sa formation et sa culture politique sont relativement récentes, construites progressivement. L’élément déclencheur a été pour elle la révolte des Gilets jaunes, qui l’a amenée à penser un ré-enchantement possible de la sphère du politique.

Le mouvement des gilets jaune est l’élément déclencheur de l’écriture de ce livre.                       
(Adeline Baldacchino)

La situation dans laquelle nous sommes trouve ses origines dans l’avènement du néolibéralisme (…) Il y a aujourd’hui une prégnance de cette logique, y compris dans la conduite de l’action publique. Ceci a amené la culture à disparaître, et donc la désespérance à naître.                       
(Adeline Baldacchino)

Dans sa démarche, l’auteure a l’ambition de re-conférer le souci d’un supplément d’âme qui manque à la politique, désertée par de nombreux citoyens. L’objectif semble consister à changer de perspective. L'idée est de voir l’action politique, non comme une suite sans cesse renouvelée de mauvaises nouvelles, mais comme une ouverture des possibles et un moyen de faire advenir un changement.

Je me réfère aux magiciens parce qu’ils ne promettent pas de miracles. Ils inventent des techniques et arrivent à faire des choses que l’on pensait impossibles.                       
(Adeline Baldacchino)

Les grands tours de l'illusionniste Houdini (1874-1926), qu'elle prend comme référence et qui sert de modèle à la théorie de l'escapologie, étaient basés sur sa capacité à s’échapper de prison ou de situations d’enfermement. Métaphoriquement, cette démarche serait applicable dans nos sociétés contemporaines.

Certes, l’Etat est toujours là, et les énarques aussi, tout comme le discours du Président peut parfois être interventionniste. Mais, le problème, c’est qu’il y a une évolution des choses qui nous empêche de nous référer à des modèles imaginaires, et qu’il y a au cœur de l’Etat des gens qui ne font que de reproduire une logique de marché.                       
(Adeline Baldacchino)

Tout en faisant appel à des figures mythiques telles que celles des magiciens ou des poètes, elle réfute celle du roi ou de l’homme providentiel, reprise à son compte par Emmanuel Macron. Elle évoque des personnages emblématiques de la littérature pour faire appel à un imaginaire poétique : les solutions aux problèmes posés par le réel sont donc à chercher au sein de la fiction.

Je crois qu’on a longtemps oublié que la raison ne pouvait pas aller sans l’imagination, et que la politique ne pouvait aller sans la poésie en tant qu'elle créé un décalage et permet le sursaut, l’étonnement et la prise de conscience.                       
(Adeline Baldacchino)

Ce qui nous manque aujourd’hui, ce sont des gens qui nous disent qu’il est possible de sortir de la boîte dans laquelle nous sommes, et de la rhétorique du "there is no alternative".                       
(Adeline Baldacchino) 

Extraits sonores:

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......