LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, le 12 octobre 1492.

Histoire de l’Humanité : faut-il revoir notre copie ?

32 min
À retrouver dans l'émission

Déconstruire les mythes sur l'histoire de l'humanité, c'est l'objectif de l'anthropologue David Graeber, décédé en 2020, et de l'archéologue David Wengrow dans leur livre commun : "Au commencement était..." (Les Liens qui Libèrent, 2021). David Wengrow est notre invité pour en parler.

La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, le 12 octobre 1492.
La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, le 12 octobre 1492. Crédits : API / Contributeur - Getty

Au commencement était… Une nouvelle histoire de l’humanité (paru en France le 10 novembre 2021, Les Liens qui libèrent) est le dernier écrit d'un célèbre anthropologue : David Graeber, une des têtes pensantes du mouvement Occupy Wall Street et professeur à la London School of Economics. Il est décédé en septembre 2020. 

Son co-auteur, l'archéologue David Wengrow, est notre invité. Professeur à l’Institut d’archéologie de l’University College de Londres (UCL), il s'est penché sur l’origine de l’écriture, l’art antique, les sociétés néolithiques, l’émergence des premiers États en Égypte et en Mésopotamie... 

Non pas une pierre de plus à l'édifice, mais un travail de déconstruction des thèses véhiculées par les bestsellers d'auteurs comme Yuval Noah Harari, Francis Fukuyama ou encore Jared Diamond, comme le dit David Wengrow : "plutôt que de construire sur ces thèses là, nous avons voulu enlever les fondations".

En outre, là où le récit dominant, simpliste, parle du passage d'un état idyllique de chasseurs-cueilleurs à des sociétés inégalitaires amenées par l'agriculture, les auteurs montrent qu'on ne peut se limiter à définir la révolution agricole comme un processus unique, circonscrit.  De nombreuses découvertes ont prouvé l’émergence graduelle et instable de pratiques en différents lieux du globe. Les deux auteurs se sont ainsi employés à "enlever ce sentiment d'inévitabilité et les hypothèses théologiques qui dominent ce récit traditionnel". (David Wengrow).

Et, tout au long de leur livre, une énigme occupe David Wengrow et David Graeber : nous ne savons pas encore expliquer pourquoi nous sommes restés "bloqués" à des sociétés hiérarchisées là où nos ancêtres obéissaient à des modes d'organisation opposés à la hiérarchie. 

The Dawn of Everything, de son titre original, a été traduit par Elise Roy.

Merci à Michel Zlotovski pour sa traduction en simultané. 

Pour aller plus loin : 

Extraits sonores : 

Intervenants
  • archéologue et professeur à l’Institut d’archéologie de l’University College de Londres
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......