LE DIRECT
"1984" de George Orwell

George Orwell : une vie au service d’une œuvre ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Visionnaire et profondément humaniste, George Orwell a encore beaucoup à nous dire du monde d'aujourd'hui. Rendez-vous avec Adrien Jaulmes, auteur de "Sur les traces de George Orwell", en discussion avec Aurélie Marcireau, rédactrice en chef adjointe au Nouveau Magazine littéraire.

"1984" de George Orwell
"1984" de George Orwell Crédits : Justin Sullivan / Employé - Getty

Pourquoi l’auteur de 1984 est-il toujours aussi passionnant et populaire soixante-dix ans après sa mort ? En quoi est-il "un héros de notre temps" ? Avant de devenir ce célèbre écrivain, George Orwell, Eric Blair de son vrai nom, a écrit sur les colonies et sur la misère, sur les tares de la gauche et sur la guerre d’Espagne. 

C’est ce que nous montre le reporter Adrien Jaulmes, parti Sur les traces de George Orwell  (Editions des Equateurs, 2019) pour nous permettre de mieux comprendre cet auteur dont le nom même est entré dans le langage courant à travers le terme « orwellien ».

On a longtemps pensé que 1984 décrivait l’union soviétique mais, en fait, il nous parle d’un monde qui est le nôtre.      
(Adrien Jaulmes)

Partant de son enfance en Inde et de ses études au célèbre collège d’Eton, en Angleterre, Adrien Jaulmes s’intéresse aux étapes fondatrices dans la construction de la pensée et de l’œuvre de George Orwell. Il nous emmène ainsi à Katha, en Birmanie, où Orwell a travaillé dans la police coloniale, critiquant le "sale boulot de l’empire" tout en étant conscient d’en être le pur produit, et développant une détestation de ce système injuste. 

Orwell n’est pas un voyageur, mais sa pensée se nourrit quasiment essentiellement de son expérience personnelle. Il est anti-impérialiste parce qu’il était dans la police coloniale en Birmanie. Il est contre ce système abominable, non pas par humanisme abstrait mais parce qu’il le connaît.      
(Adrien Jaulmes)

Puis c’est le début de sa carrière d’écrivain à Paris et ses expériences d’immersion dans la misère, au point de finir à la rue, pour écrire sur les pauvres et sur les ouvriers du quai de Wigan, en Angleterre. Viendra ensuite l’expérience du combat en Catalogne, en pleine guerre d’Espagne, un moment de déception pour George Orwell, qui, témoin de l’hypocrisie communiste, développe notamment une forte opposition à l’encontre des intellectuels de gauche. 

De son vivant, Orwell est rejeté par tout le monde; il a une personnalité extrêmement abrasive qui dérange de tous les côtés.      
(Adrien Jaulmes)

George Orwell finit ses jours sur l’île de Jura (Ecosse) aux côtés de Richard, son fils adoptif. Se battant contre la tuberculose, il parvient à achever le manuscrit de 1984 avant de s’éteindre. Cette œuvre au succès immédiat en fait encore un auteur d’une grande actualité aujourd’hui, dans un monde où se développent la surveillance et le contrôle croissant des données.

En outre, nous dit Adrien Jaulmes, face aux nombreuses réappropriations politiques qui sont faites de l’œuvre de Orwell, de la gauche à la droite, en passant par les courants altermondialistes, ne faudrait-il pas tout simplement se contenter de lire et de relire son œuvre ?

Une émission en présence de Aurélie Marcireau, rédactrice en chef adjointe au Nouveau Magazine littéraire.

Extraits sonores : 

  • Simon Leys (Apostrophes, Antenne 2, 27/01/1984)
  • 1984 (Michael Radford,1984)
  • Jean-Jacques Rosat (France Culture, Avoir Raison avec George Orwell, 06/06/ 2017)

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......