LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hommage à Samuel Paty Place de la république à Paris le  18 cotobre 2020

Comment faire face aux attentats ? Entretien avec Gérôme Truc

33 min
À retrouver dans l'émission

Face aux attentats, qu'est-ce qui fait que l'on se sent plus ou moins proche des victimes? Le sociologue Gérôme Truc présente une démarche inédite : s'intéresser à la réponse aux attentats du point de vue de la société civile. Il est notre invité aujourd'hui.

Hommage à Samuel Paty Place de la république à Paris le  18 cotobre 2020
Hommage à Samuel Paty Place de la république à Paris le 18 cotobre 2020 Crédits : SOPA Images / Contributeur - Getty

Gérôme Truc est sociologue, chargé de recherche au CNRS, rattaché à l’Institut des sciences sociales du politique. Il publie Face aux attentats (puf, 21/10/2020, coordonné par Florence Faucher), un ouvrage qui fait appel à plusieurs disciplines (science cognitive,  science politique, économie, …) pour montrer que, alors que les sciences humaines et sociales sont perçues comme inutiles face aux attentats – qui exigent des réponses rapides plus qu'une analyse sur le long terme- celles-ci sont en fait plus que nécessaires pour y faire face. Elles sont en effet précieuses « pour qui veut se saisir des attentats », notamment face au jeu politique et médiatique mis en place pour construire l’unité nationale.

En 2016, Gérôme Truc publiait Sidérations : une sociologie des attentats (Puf). Un travail qui remonte à la chute des Twin Towers en 2001 à New York  et une enquête de plusieurs années sur les réactions aux attentats du 11-Septembre, de Madrid et de Londres. En outre, il s'est rendu sur les lieux des attentats du 13 novembre 2015 et y a retrouvé les mêmes mots qu'alors (de courts messages, des lettres à la première personne, …).

Quel que soit l‘attentat, il n’y a pas une réaction qui serait la même pour tout le monde mais des rapports différenciés socialement : […] des enquêtes sociologiques montrent que, même pour le 13 novembre 2015, il y a eu des gens relativement indifférents, qui trouvaient qu’on en parlait trop.              
(Gérôme Truc)

Gérôme Truc est ainsi l’un des premiers sociologues à enquêter sur la réponse de la société civile aux attentats, comme collectif mais aussi comme ensemble de singularités. Car, écrit-il, un attentat révèle « ce à quoi nous tenons » : les êtres qui nous sont cheers, les valeurs que nous défendons collectivement, mais aussi « ce par quoi nous tenons », ce qui nous relie aux autres. Ainsi, plus qu’un sentiment d’appartenance, c’est un sentiment de proximité qui nous relie aux victimes des attentats. Victimes desquelles nous sommes plus ou moins proches, et pour lesquelles nous nous sentons donc plus ou moins concernés.

Les attentats sont des faits sociaux totaux : ils ne génèrent pas que des réactions sociales mais aussi des réactions politiques, un impact économique…                
(Gérôme Truc)

Mon travail de sociologue consiste a savoir prendre du recul dans mon rapport à l’événement.          
(Gérôme Truc)

Au-delà du sentiment de communauté nationale souvent entretenu par le pouvoir et les médias, nos raisons d’être sidérés sont donc multiples et complexes.

Dans ces moments d’attentats, on se rend compte de ce qui nous est cher. Dans ces sociétés que l’on dit souvent individualistes, [...] il y a un moment de prise de conscience collective de ce qui nous rassemble.            
(Gérôme Truc)

Extraits sonores : 

  • Discours du Président de la République Emmanuel Macron à la cérémonie d’hommage national aux victimes du terrorisme (19.09.2018)
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......