LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue du peloton lors de la  102e édition de la course Milan-Turin, le 6 octobre 2021 à Milan, Italie

Et si le cyclisme nous apprenait à vivre en société ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Il propose de penser la société comme un peloton de cyclistes et de rétablir le lien entre le corps et l'esprit. Guillaume Martin, philosophe et cycliste professionnel, auteur de "La société du peloton" (Grasset, 2021), est notre invité.

Vue du peloton lors de la  102e édition de la course Milan-Turin, le 6 octobre 2021 à Milan, Italie
Vue du peloton lors de la 102e édition de la course Milan-Turin, le 6 octobre 2021 à Milan, Italie Crédits : Tim de Waele / Employé - Getty

Cycliste professionnel et diplômé d’un master en philosophie, Guillaume Martin est connu pour s'être classé 8ème du classement général du Tour de France en 2021. Auteur d'une pièce de théâtre, Platon vs. Platoche, et du livre Socrate à Vélo (2019), où il imaginait que des philosophes, de Socrate à Nietzsche, disputent le Tour de France, il revient avec La Société du peloton. Philosophie de l'individu dans le groupe (Grasset, 10 Novembre 2021). 

Dès le début, l'essai montre que le sport est une loupe de notre société. Le cyclisme en particulier, un "sport individuel pratiqué en équipe”, invite à concilier le singulier et le collectif. Entre travail d'équipe et jeu individuel, il nous mène à réfléchir à la société toute entière. Ainsi, dans une société où l'on veut tout tout de suite, dit Guillaume Martin, "le cyclisme comme l'écriture imposent une certaine forme d'endurance, un effort, avant d'arriver à un horizon de possibilités."

Et, pour inspirer cette parabole, sa propre pratique du cyclisme : "A la source de ce livre, ce que je pratique au quotidien, ce que je ressens au quotidien" (Guillaume Martin). Dans cet essai, mais aussi dans ses autres écrits et dans sa pratique sportive, Guillaume Martin cherche à réconcilier le corps et l'esprit. Il souligne l'existence d'une intelligence du corps, s'opposant par là aux clichés qui voudraient que les sportifs soient des idiots. Contre l'idéologie du "fair play", surtout marketing, qui voudrait que nous soyons tous égaux sur la ligne de départ, Guillaume Martin insiste : nous ne sommes pas tous égaux. Chacun a ses forces et ses faiblesses : des jambes plus longues, un coeur plus résistant à l'effort... Il pointe ainsi du doigt une idéologie qui, imprégnant toute la société, vante le collectif mais favorise en fait l'individualisme et le culte de la personne.

Pour aller plus loin : 

Extraits sonores :

  • Lionel Duroy, février 2021
  • Duel Hinault/Lemond (Antenne 2)

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......