LE DIRECT
Un partisan du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au marché Mahane Yehuda à Jérusalem (israël), le 13 septembre 2019

Israël, la crise d’identité ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Piotr Smolar, auteur de "Mauvais juif" (Équateurs, 2019), évoque l'enquête qu'il a menée depuis les origines de sa famille, jusqu'aux enjeux de la politique israélienne actuelle et passée.

Un partisan du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au marché Mahane Yehuda à Jérusalem (israël), le 13 septembre 2019
Un partisan du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au marché Mahane Yehuda à Jérusalem (israël), le 13 septembre 2019 Crédits : MENAHEM KAHANA / AFP - AFP

Écrivain et journaliste, Piotr Smolar offre dans son ouvrage, Mauvais juif (Équateurs, 2019) une singulière réflexion sur la filiation, ses origines familiales, et les identités juives. Alors que le 17 septembre 2019, la population d’Israël est appelée à voter pour la constitution de son parlement, la Knesset, la division nationale de l'Etat hébreu, est plus que jamais au centre du débat.

J’ai constaté un effet miroir entre Israël, son raidissement identitaire et les autres manières d’être juif, celles de la diaspora, celle de mon grand-père, celle de mon père. C’est dans cet entrechoquement que le livre a pris sa source.              
(Piotr Smolar)

A l'origine, pour l'auteur de Mauvais juif, il y a donc la lecture d'un ouvrage écrit par son grand-père paternel, et la fascination pour cet homme. Celui-ci fut résistant dans le ghetto de Minsk, communiste dans la Pologne d'après-guerre. Le livre de Piotr Smolar retrace sa trajectoire, une existence qui fascine par sa combativité, et qui interroge par sa pluralité identitaire. 

Mon identité juive n’a jamais été quelque chose que j’ai revendiqué ou qui m’a marqué. C’est la lecture du livre de mon grand-père, bien des années avant, qui m’a retourné.              
(Piotr Smolar)

La recherche familiale se mêle à la politique, puisque Piotr Smolar aborde également la situation israélienne actuelle. Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a en effet échoué à réunir une coalition pour occuper la Knesset, aux législatives d'avril 2019, d'où la convocation de nouvelles élections, le 17 septembre. L'enjeu du suffrage, en filigrane, est celui de la cohésion nationale d'un Etat aujourd'hui morcelé. Les populations y sont en effet représentées par un nombre élevé de partis, à l'image d'un territoire divisé par le conflit israélo-palestinien et par les dissensions religieuses. Dans ce cadre se joue ce que l'auteur de Mauvais juif nomme l'"etnhnicisation de la politique" : comment le morcellement identitaire entrave-t-il le débat politique ?

Israël est morcelée en tribus dont on ne sait plus très bien comment les faire tenir ensemble. Il n’y a plus aucune cohésion nationale.  J’ai été frappé par une telle diversité de profils dans un si petit pays.              
(Piotr Smolar)

Extraits sonores : 

  • Jean-Pierre Filiu ("L'invité des matins", 10/04/2019)
  • L'extrême-droite de retour au Parlement ? (JT, Arte, 01/04/2019)
  • Extrait de Defamation (Arte, 2009)

Bibliographie

Mauvais Juif

Mauvais JuifEquateurs, 2019

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......