LE DIRECT
Julian Assange s'exprimant depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017

Juan Branco : Assange, figure d'un nouvel ordre mondial ?

32 min
À retrouver dans l'émission

Privé de liberté depuis dix ans, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, risque aujourd’hui 175 ans de prison. Juan Branco, avocat et essayiste, retrace le parcours de cette figure dans son livre plaidoyer : "Assange. L'antisouverain" (Cerf, 2020).

Julian Assange s'exprimant depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017
Julian Assange s'exprimant depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 19 mai 2017 Crédits : picture alliance / Contributeur - Getty

Son procès en extradition va s’ouvrir à Londres ce 24 février 2020. Les Etats-unis ont formulé contre lui pas moins de dix-huit chefs d’accusation, dont espionnage. Privé de liberté depuis dix ans ans, le fondateur de Wikileaks qui a publié de nombreux documents secrets américains risque aujourd’hui 175 ans de prison. On le revoit exfiltré de l’Ambassade d’Equateur en avril dernier, aujourd’hui emprisonné, dans l’attente de son procès. 

Pour en parler, notre invité aujourd’hui: le jeune avocat et essayiste, Juan Branco. Il a cartonné en librairie l’an passé avec son réquisitoire politique anti-Macron :  Crépuscule, réédité en Poche chez Points. Il revient ce mois-ci avec un livre-plaidoyer en faveur du fondateur de Wikileaks :  Assange : l’anti-souverain, aux éditions du Cerf, où il retrace le parcours du hacker australien, celui du site d’information qu’il a créé, et ouvre la réflexion sur cette figure de l’anti-souveraineté. 

Toute tentative de politisation réduit la portée violente de ce qui est en train de se passer. [...] Julian Assange est un personnage complètement unique et restera très longtemps dans l’Histoire par son action.            
(Juan Branco)

Julian Assange qui, dit-il, émerge "dans l’espace visible du contemporain" le 28 novembre 2010, date à laquelle WikiLeaks publie des dizaines de milliers de câbles diplomatiques, en partenariat avec cinq grands journaux internationaux, dont Le Monde en France. Ce "cablegate" révèle les dessous de la diplomatie américaine et fait de son fondateur l'ennemi public numéro un pour les États-Unis. 

Toute société qui a besoin de héros est une société dysfonctionnelle.            
(Juan Branco)

L’idée principale est que la vérité doit être exposée quel qu’en soit potentiellement le coût de court-terme. […] Le citoyen doit lui-même décider de ce qui eut ou doit être su ou non. Et qu’il n’ait plus à passer par un intermédiaire. C’est là qu’il y a un embranchement avec les Gilets jaunes.            
(Juan Branco)

Juan Branco s’intéresse à "l’événement Assange" en le comparant à "l’avènement Snowden". S’il reconnaît le courage d’Edward Snowden, lanceur d’alerte, ancien agent de la CIA et sous-traitant de la NSA à l’origine de la fuite la plus importante de l’histoire des services de renseignement américains, Juan Branco insiste sur un point : Edward Snowden ne subvertit pas réellement le système. En ancien serviteur et bon "patriote", libertaire, pro-guerre en Irak, touché par une "crise de conscience". A contrario, Julian Assange incarne une "antisouveraineté" complète, qui subvertit réellement le système. 

Extraits sonores :

  • Arrestation de Julian Assange (TV5 MONDE, 11/04/2019)
  • Assange : l'homme traqué (Arte, 2019)

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......