LE DIRECT
Close-up Movie Camera

Jusqu’ici tout va bien…. Comment le cinéma va-t-il atterrir ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Comment les professionnels du secteur cinématographique vont-ils gérer la sortie de crise? Le chercheur spécialisé dans l'économie cinéma Laurent Creton et le producteur Charles Gillibert sont nos invités pour la journée spéciale que France Culture consacre à la réouverture des lieux culturels.

Close-up Movie Camera
Close-up Movie Camera Crédits : Somchok Kunjaethong / EyeEm - Getty

Du cinéma pendant la crise au cinéma d'après crise, qu'a fait le Covid au Septième art ? On en parle avec nos invités, le chercheur en économie du cinéma Laurent Creton et Charles Gillibert, producteur notamment du récentGarçon Chiffon de Nicolas Maury.

Une année blanche pour les salles obscures mais pas pour les tournages qui ont continué malgré la crise, dans des conditions plus difficiles, avec des conditions de financement compliquées par le manque de visibilité. 

Au total, une baisse de 20% des films produits en 2020, de quoi néanmoins largement remplir les salles puisque ce ne sont pas moins de 450 longs-métrages français et internationaux qui attendent de rencontrer un public. Une réouverture sur le fil, donc, d'autant que les distributeurs français ne sont pas parvenus à trouver un accord sur l'étalonnage de la programmation à venir, accord exceptionnellement autorisé par l'Autorité de la concurrence.  

Avoir vécu un an confinés nous donne une petite idée de ce que le numérique nous prépare. Les contenus diffusés hors sol ou produits pour être consommés tranquillement à la maison, j'apparente ça à une forme de “comfort viewing”. On parlait de "comfort food" dans les années 80 au moment où on pouvait tout manger à tout endroit. (Charles Gillibert)

Quand on parle de cinéma, on parle d’un environnement culturel qui tourne autour des lieux, des gens qui s’y retrouvent. (Charles Gillibert)

De l'essor de nouvelles pratiques culturelles, avec les plateformes numériques, au risque de disparition des salles obscures, imaginer l'après-crise, c'est aussi penser les potentielles collaborations et dialogues entre médias culturels. 

La France bénéficie depuis les années 30 d'une politique du cinéma particulièrement puissante et pertinente. (Laurent Creton)

On a aussi besoin de ces films à plus gros potentiel commercial qui ont un effet d'entraînement. Tout l'enjeu, c'est de parvenir à ce que ceux-ci ne soient pas trop pesants.(Laurent Creton)

Extraits sonores:

  • Eric Lagesse, président de Pyramide distribution et co-président du syndicat des Distributeurs Indépendants Réunis Européens (DIRE) - France Inter - 5 mai 2021
  • Sidonie Dumas, Directrice Générale de Gaumont -BFM Business- 2 mars 2021
Intervenants
  • Producteur de cinéma
  • professeur à l'université Sorbonne Nouvelle, spécialiste de l'économie du cinéma, auteur notamment de "Economie du cinéma. Perspectives stratégiques" réédition Armand Colin 2020.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......