LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jacques-Yves Cousteau (1910-1997)

Le commandant Cousteau, un combat oublié ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Le commandant Cousteau : un demi-siècle de combat pour la préservation de l’environnement et un héritage que poursuit sa petite-fille, Céline, tout en se l’appropriant pour faire face à l’urgence du présent. Elle est notre invitée aujourd’hui.

Jacques-Yves Cousteau (1910-1997)
Jacques-Yves Cousteau (1910-1997) Crédits : Marka / Contributeur - Getty

Avec son équipage et son célèbre navire, La Calypso, le commandant Jacques-Yves Cousteau a sillonné les mers et les grands fleuves du monde pendant quarante ans, donnant à voir des images qui ont sensibilisé le grand public à la cause écologique. En outre, le film _Le monde du silence_, réalisé avec Louis Malle, par ailleurs objet de scandale et de critiques, a remporté la Palme d'Or en 1956 et l'Oscar du meilleur film en 1957.

Mon grand-père, comme tout le monde, a fait des erreurs ; il les a assumées et il a évolué, se rendant compte qu’il témoignait, explorait, emmenait ces belles images. […] Il est devenu écologiste au fil du temps, et je pense qu’on peut tous le devenir. On n’est pas nécessairement tous combattants mais on a tous un rôle à jouer dans l’écologie.        
(Céline Cousteau)

Aujourd’hui, c’est sa petite fille, Céline Cousteau, qui a pris le relais. Documentariste, exploratrice et activiste, elle se bat, sur les traces de son grand-père, pour la protection des écosystèmes et des peuples autochtones. En témoignent les documentaires qu'elle a réalisés, et notamment Tribes on the Edge (2019), qui participe d'une grande campagne destinée à sensibiliser le public à la protection de la tribu des Javari, en Amazonie, et de l'écosystème qu'ils habitent.

Dans Le monde après mon grand-père (fayard, septembre 2020), elle mêle souvenirs de son grand-père, de sa famille, de ses expéditions, et réflexion sur l’écologie. Avec, en point d’orgue, le rappel qu’il est urgent d’agir. De sa première expédition en Amazonie à 9 ans, dans la vallée de Javari – un lieu emblématique de son combat - à ses expéditions en Patagonie ou à Haïti, Céline Cousteau ne se contente pas d’un retour nostalgique sur le passé et l’époque dorée du commandant. C’est du présent avant tout qu’elle nous parle, et des moyens de sauver l’avenir. Car, dit-elle, même si c’est hier qu’il fallait agir, il ne faut pas perdre espoir pour autant.

Je suis une Cousteau, mais je pense qu’il ne faut pas être Cousteau pour mener ce combat. C’est un héritage que je porte avec fierté mais que je partage avec le monde entier.          
(Céline Cousteau)

Il y a une différence entre ceux qui peuvent faire un choix de consommation plus équitable et durable, et ceux qui sont dans la survie et à qui on ne peut pas demander plus.      
(Céline Cousteau)

Au-delà de la cause militante, ce livre est aussi l'occasion de rendre hommage à ceux qui ont participé à forger son regard : à sa grand-mère, Simone,  qui a choisi de laisser les honneurs et les projecteurs au commandant, à sa mère photographe, qui lui a appris à ne se donner aucune limite, à l'équipage fidèle, dont les membres, avec le temps, ont peu à peu disparu.

Extraits sonores:

  • Collection Cousteau - Amazonie au pays des milles rivières (1983)
  • Jacques-Yves répond aux enfants (22/05/1991)  suivi de Greta Thunberg à la COP 24 (2018)
  • François Sarano (France 2, 13h15, 28.05.2016)
Intervenants
  • militante écologiste et documentariste; petite fille du commandant Jacques-Yves Cousteau
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......