LE DIRECT
Tournoi de go contre une Intelligence Artificielle à  Fuzhou en Chine en avril 2018

L’IA menace-t-elle la liberté individuelle ?

33 min
À retrouver dans l'émission

Voyage au pays de l’intelligence artificielle, de Pékin à San Francisco, avec le philosophe Gaspard Koenig, auteur de "La fin de l’individu", aux éditions de L’Observatoire, qui se demande quelles libertés, demain, auront encore droit de cité face à la manipulation "bienveillante" des données.

Tournoi de go contre une Intelligence Artificielle à  Fuzhou en Chine en avril 2018
Tournoi de go contre une Intelligence Artificielle à Fuzhou en Chine en avril 2018 Crédits : Yang Enuo / Imaginechina - AFP

A quoi ressemblera le monde de demain quand l’I.A. aura pris le pouvoir et qu’elle régira toutes les sphères de nos vies, de l’économie à la démocratie, de l’amour à la science? « Celui qui deviendra leader [en intelligence artificielle] sera le maître du monde » : par ces mots prononcés le 1er septembre 2017 à Iaroslavl, Vladimir Poutine officialise une idée dont les Etats-Unis et la Chine ont déjà compris l’enjeu. Celle-ci, en particulier, a saisi toute l’importance de l’I.A. suite à l‘affrontement entre le sud-coréen Lee Sedol, meilleur joueur de go au monde, contre la machine AlphaGo qui, en 2016, remporte quatre manches. Cet « instant Spoutnik », comme certains aiment à le nommer, est un moment aussi fondateur que le lancement du premier satellite soviétique en 1957 : les autorités chinoises prennent conscience de l’importance de développer les technologies liées au Deep Learning face aux Etats-Unis, la course à l’Intelligence artificielle (I.A) est lancée.

Je pense que ce sont des technologies neutres en soi. La question est celle de l’usage des données et de l’objectifs de ceux qui les récoltent et les utilisent. Et ça, ça dépendra des cultures de chaque pays.      
(Gaspard Koenig)

Une course que la Chine semble sur le point de remporter, comme le proclame Kai-Fu Lee,  l'un des plus grands spécialistes en intelligence artificielle au monde. Dans le bestseller I.A. la plus grande mutation de l’histoire (Les Arènes, 2019), celui qui a fondé le fonds d’investissement Sinovation Ventures montre que le temps où les entrepreneurs chinois se contentaient de copier leurs homologues américains est passé. Désormais, dit-il, ces businessmen à succès, qui assument pleinement rechercher le profit, s’opposant en cela à l’hypocrisie des acteurs de la Silicon Valley, mettent les I.A. au service du gouvernement : ainsi Baidu s’est-elle emparée des véhicules autonomes, Tencent de la e-medecine et Alibaba de la ville autonome, cette dernière allant jusqu’à mettre en commun avec la police les données récoltées de la ville d’Hangzhou pour mieux repérer les criminels. 

Celui qui dominera l’I.A. dominera le monde. Ce sera le cas de la Chine, car nous sommes à l’âge de la mise en œuvre, et la puissance viendra du nombre de données accumulées. Et le danger de l’impérialisme chinois est réel. Il ne passera pas par la conquête des territoires, mais par celles des esprits.      
(Gaspard Koenig)

En outre, la collecte massive de données constitue l’enjeu majeur de l’hégémonie chinoise. Et comme le montre Gaspard Koenig, notre invité aujourd’hui, dans son dernier essai, La fin de l’individu : voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle (l’Observatoire, 2019), la Chine met la communauté avant le libre-arbitre, et, dans un pays de tradition confucéenne, partager ses données est vécu comme un acte d’altruisme tourné vers le bien commun. Ainsi l’I.A. est-elle utilisée, en Chine comme ailleurs, pour manipuler les individus de manière « bienveillante », en leur promettant le confort ou la sécurité. Dans ce contexte, écrit Gaspard Koenig, la propriété des données constitue un enjeu majeur de la résistance à l’algorithme.

Extraits sonores : 

  • Yuval Noah Harari (Euronews,15/05/2019)
  • Vladimir Poutine à propos de l'I.A. (RT FRANCE, 01/09/2017)
  • Kai-Fu Lee (conférence TED, avril 2018)
Intervenants
  • Philosophe, enseignant à Science Po, président du think-tank GenerationLibre

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......