LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Lionel Jospin le 16 septembre 2007 à Paris

Lionel Jospin, le temps retrouvé

33 min
À retrouver dans l'émission

Avec Lionel Jospin, ancien Premier ministre, pour "Un temps troublé" (Seuil, septembre 2020).

Lionel Jospin le 16 septembre 2007 à Paris
Lionel Jospin le 16 septembre 2007 à Paris Crédits : Thomas SAMSON / Contributeur - Getty

Sorti de la réserve que lui imposait son statut du membre du Conseil Constitutionnel, l’ancien Premier Ministre Lionel Jospin prend la plume et livre sa vision de la politique contemporaine dans « Un temps troublé » (Seuil, septembre 2020). 

« Ce livre est politique», Lionel Jospin l’affirme d’entrée de jeu. Politique mais non polémique, Lionel Jospin entend bien réhabiliter, défendre la parole politique dans l’espace public. Le débat d’idées qu’il porte souhaite rester « loin du brouhaha » qui agite l’opinion.  

En un temps où le mot ou la politique sont souvent décriée, celle-ci doit être assumée, en tout cas assumée par quelqu'un comme moi. Et je voulais prévenir mon lecteur dans la première phrase de ma préface que ce livre est politique, mais la politique, pour moi, c'est la vie dans la cité. C'est la façon dont les hommes et les femmes se gouvernent ou bien sont gouvernés quand il ne décide pas de leur destin. C'est donc la façon dont la société s'organise et se régule. Ce sont des questions essentielles. Et à défaut de réhabiliter le mot, au moins l'assumer et le défendre. (Lionel Jospin) 

Sa démarche, Lionel Jospin l’inscrit d’abord dans l’analyse du grand Pourquoi de l’histoire politique, des événements qui la secouent. C’est sous cette perspective qu’il entreprend de « donner du sens » à ce qu’il qualifie de rupture, l’élection en 2017 du candidat d’un mouvement, La République en marche, dont la structure politique est inédite. Signe d’un essoufflement des structures politiques et sociales traditionnelles, sa pérennité pose question à l’ex-Premier ministre, père d’une cohésion des gauches sous la « Majorité plurielle ». 

Autant la spontanéité existe, autant je ne souhaite pas la pulvérisation sociale (…) je pense qu’il faut des institutions, des corps intermédiaires, des mouvements qui structurent la vie sociale et que si on est pulvérisés, notamment dans le marché, on ne se met pas en mesure de répondre aux défis qui nous sont posés. (Lionel Jospin) 

Si Lionel Jospin entend défendre une vision réaliste du pouvoir politique et des grands enjeux contemporains, son optimisme humaniste ne cède pas derrière le diagnostic politique d'un temps troublé. Face aux défis climatiques et migratoires, il appelle ainsi à un tournant, au « volontarisme » politique qui seul pourra permettre le changement de paradigme économique qu’il appelle de ses vœux. Fidèle au Parti Socialiste dont il est toujours membre, c’est au renouveau du débat démocratique et de la vie des idées qu’il confie l’avenir. 

Le problème politique, c'est de permettre aux idées de descendre vers les hommes et les femmes qui vivent dans la cité, qu'ils s'en emparent, que cela conduise à leur détermination. C'est peut-être là que nous devons être attentifs et les conseils que je me permets de donner à un seul parti parce que c'est celui dont je suis resté membre à travers le temps, le Parti Socialiste, c'est justement de travailler, de réfléchir, de produire des idées, d'attirer aussi les intellectuels, les scientifiques, les savants qui l'aideront à formuler sa pensée de façon à ce que le problème ne soit pas simplement qui va être candidat ou avec qui va-t-on s'allier? Le problème se situe lorsque l'on arrête de penser, de travailler, de réfléchir. C'est cet appel que je fais. Et je ne veux pas du tout prétendre que la nouvelle génération de responsables politiques n'est pas à la hauteur. Mais c'est elle qui doit faire que les idées contribuent à infuser dans le corps social auprès des citoyens (…) alors effectivement le débat pourrait renaître » (Lionel Jospin) 

Extraits sonores : 

  • Montage, Thomas Beau :

Débats 

  • François Hollande 1e décembre 2016 
  • Benoit Hamon 29 janvier 2017 
  • François Fillon, Discours du Trocadéro 
  • Débat entre M. Le Pen et E. Macron du 4 mai 2017 

Musique

  • Piero Piccioni, BOF L'imprévu (Lattuada 1961)   
  • Naked Roomate, Do the Duvet, Je suis le bébé 

Bibliographie

Intervenants
  • Premier secrétaire du Parti socialiste de 1981 à 1988 et de 1995 à 1997. Premier ministre de 1997 à 2002.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......