LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation des Gilets jaunes contre les violences policières le 12 janvier 2020 à Montpellier

Maintien de l’ordre, la doctrine a-t-elle changé ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Avec Cédric Moreau de Bellaing, Maître de Conférences en sociologie du droit à l'ENS, à propos des violences policières.

Manifestation des Gilets jaunes contre les violences policières le 12 janvier 2020 à Montpellier
Manifestation des Gilets jaunes contre les violences policières le 12 janvier 2020 à Montpellier Crédits : Sylvain THOMAS / AFP - AFP

Depuis le début du mouvement des "Gilets Jaunes", l’actualité sociale et politique a placé en son centre la question des moyens du maintien de l’ordre et la remise en cause des violences policières. Cédric Moreau de Bellaing analyse ce qui constitue pour l’instance de contrôle un usage illégitime de la violence exercée par les forces de l’ordre. L’occasion avec lui de questionner avec lui la notion de violence légitime et la formation des forces de l’ordre ainsi que sur l’appel de la maire de Paris au retour à la doctrine Grimaud.

Les  indices de confiance dans les institutions policières restent élevés, mais il y a une méfiance qui s'est installée en lien avec une tendance sociale qui existe depuis plusieurs années et que j'appelle la tentation du face à face. […] Les policiers se disent souvent éloignés du monde social, comme dans une citadelle. Cette tendance en France se renforce. […] Les policiers se disent être devenus des cibles de la violence.                    
(Cédric Moreau de Bellaing)

Ce n'est pas tant une évolution des techniques […], ce qui évolue c'est que des policiers se sentent autorisés à utiliser des techniques d'immobilisation, qui étaient auparavant réservés à des brigades antigang, pour une résistance à un contrôle routier.                    
(Cédric Moreau de Bellaing)

Pendant vingt ou vingt-cinq ans d’un maintien de l’ordre sans ou avec peu de drames importants, les autorités françaises se sont peu posé la question des évolutions à adopter face à de nouvelles formes de mobilisation là ou d’autres pays comme la Belgique où l’Italie ont par exemple interdit l’usage des balles de défense (LBD) aujourd’hui très critiquées en France. 

Historiquement en France les forces du  maintien de l'ordre sont censées avoir des techniques particulières : une stratégie collective, défensive et de mise à distance des protestataires. Ces techniques d'évitement ont été progressivement mises à l'épreuve par le développement des violences urbaines dans les quartiers populaires, par l'ensemble des mouvements sociaux qui ne suivent pas les codes classiques. Dans cette évolution il a été demandé de ne plus simplement faire du maintien de l'ordre mais aussi des interpellations.                    
(Cédric Moreau de Bellaing)

Ce qui s'est généralisé depuis quelques mois c'est l'encadrement de cortège par les forces de l'ordre, devant derrière, sur les côtés, c'est assez différent de ce qui était fait il y a deux ans où on maintenait les forces de police à distance des manifestations pour ne pas créer des points de friction.                    
(Cédric Moreau de Bellaing)

Extraits sonores :

  • Interview de David Dufresne, Les matins de France Culture, 16/01/2020.
  • Anne Hidalgo en appelle à un retour de la Doctrine Grimaud, L'Invité de 7h50 par Léa Salamé, 22/01/2020.
  • Grand Entretien de Nicole Belloubet avec Nicolas Demorand, 20/01/2020
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......