LE DIRECT
"Soigner à tout prix" (Ilan Klipper, 2020)

Patrick Pelloux : hôpital, un état d’urgence permanent ?

34 min
À retrouver dans l'émission

Qu'a-t-on appris de la première vague ? Les hôpitaux sont-ils prêts aujourd'hui ? On en parle avec le médecin urgentiste Patrick Pelloux et avec le réalisateur Ilan Klipper, qui signe le documentaire "Soigner à tout prix".

"Soigner à tout prix" (Ilan Klipper, 2020)
"Soigner à tout prix" (Ilan Klipper, 2020) Crédits : Agat Films & Cie

Patrick Pelloux est médecin urgentiste et président de l'Association des Médecins Urgentistes de France. La canicule de 2003, dans laquelle il s'illustre comme lanceur d’alerte, le propulse sur la scène médiatique. C'est cette année là qu'il devient chroniqueur pour la journal satyrique Charlie Hebdo.  

On a l'impression qu'on a perdu les repères de la société, que nous médecins avons perdu des repères pour soigner les malades; il y a un espèce de bouleversement. Je pense qu'on n'a jamais eu autant besoin de philosophes.   (Patrick Pelloux)

Ses chroniques resurgissent aujourd'hui dans l'ouvrage Urgences de vivre (Editions Le Cherche Midi, novembre 2020), préfacé par Zineb el Rhazoui et illustré par les dessins de son ami Charb, disparu lors de l'attentat du 7 janvier aux locaux de Charlie Hebdo. Des anecdotes de médecin urgentiste qui donnent à voir les débats du milieu médical. De l'amour au suicide, en passant par la pauvreté, ces chroniques montrent que, si l'hôpital est « un avion décollant en mode dégradé», comme le dit une tribune du JDD que Patrick Pelloux a cosignée avec Antoine Pelissolo, chef de service au CHU Henri-Mondor à Créteil, c'est en fin de compte la société française toute entière qui disfonctionne.  

N'importe quelle société dans le chaos se tourne vers l'hôpital. (…) L'hôpital est un des socles de la société, c'est votre curseur de l'humanité et de l'humanité de la société. (Patrick Pelloux)

Le tout démontré avec l'humour si caractéristique de Charlie Hebdo. Patrick Peilloux était parmi les premiers présents après l'attaque terroriste du 7 janvier 2015, sauvant alors ceux qu'il pouvait avant l'arrivée des pompiers. Il s'est retiré du journal après les attentats de novembre 2015 et a témoigné en Cour d'Assise en septembre 2020. Aujourd'hui, il en appelle à plus de laïcité dans le milieu hospitalier et craint une montée de l'islamisme radical.

Présent également à distance, le réalisateur Ilan Kippler, dont le film Funambules comptait parmi les neuf titres qui portant le label Acid Cannes 2020. Aujourd'hui, il nous parle de son dernier documentaire : Soigner à tout prix, disponible sur arte du 14/12/2020 au 14/06/2021 (Prochaine diffusion le lundi 14 décembre à 05:00). Tourné sans voix off, il nous permet d'entrer au cœur des services d'urgences et de réanimation de l’hôpital Bichat, alors que surgit la première vague de la Covid-19.

J'avais cette idée que quand on va dans un service de réanimation, on vous soigne. En fait, j'ai eu l'impression qu'on vous y maintient en vie et qu'on donne plus de temps à votre organisme pour qu'il pusse lutter contre la maladie. C'est le malade qui combat pour s'en sortir. (Ilan Klipper)

Extraits sonores:

  • "Soigner à tout prix" (Ilan Klipper, 2020)

Bibliographie

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......