LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Coronavirus (COVID-19)

Quel rôle joue la science en démocratie ?

31 min
À retrouver dans l'émission

Il plaide pour que la science joue son rôle de « vigie » en démocratie : le physicien Pierre Papon, auteur de "La démocratie a-t-elle besoin de la science ?" (CNRS, 2020), est notre invité à l'occasion de la journée spéciale "Ce que le Covid fait à la science".

Coronavirus (COVID-19)
Coronavirus (COVID-19) Crédits : LEREXIS - Getty

Ancien directeur général du CNRS et PDG de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER), Pierre Papon est professeur honoraire à l’École supérieure de physique et chimie industrielles de Paris (Université PSL) et conseiller scientifique de Futuribles international

Il publie La démocratie a-t-elle besoin de la science ? (CNRS, 17 septembre 2020), où il défend le rôle de vigie de la science. En outre, la crise sanitaire a mis en lumière le rôle crucial de l’expertise scientifique, laquelle prend de plus en plus de place dans l’élaboration des politiques publiques. En même temps, si la science a contribué à améliorer les conditions de vie de chacun, elle est souvent contestée.

La communauté scientifique a joué un rôle utile et indispensable pour conseiller le gouvernement, en France comme à l'étranger, non sans difficulté : il y a toujours des incertitudes sur le virus, sur son mode d'action,...            
(Pierre Papon)

Par cet ouvrage, il s’agit, écrit Pierre Papon, de proposer des moyens pour renforcer le rôle de « vigie » de la science et d'amplifier le dialogue entre les citoyens, les élus et la recherche. En somme, d’insister sur le caractère "hybride" de la science, alors qu’une partie des citoyens plébiscite une plus grande participation démocratique grâce aux savoirs techniques et scientifiques tandis qu’une autre partie conteste le rôle de l’expertise.  

Il y a des interrogations sur certaines applications de la science, dans le domaine de l'I.A., de la génétique,...        
(Pierre Papon)

Cet essai n'est pas un plaidoyer pour une société fondée essentiellement sur la science. Il s'agit de réévaluer son statut pour qu’elle contribue à proposer une vision du monde appuyée sur une meilleure connaissance de la réalité. A la question initiale, "La démocratie a-t-elle besoin de la science ?", Pierre Papon répond donc "oui" : l’État doit en outre préparer l’avenir en investissant dans l’éducation et la recherche scientifique, de même qu'il doit reconnaître l'importance de l'expertise scientifique dans l’élaboration des politiques publiques. Face au rejet de la science par beaucoup, ajoute l'auteur, il faut insister sur l'effort de communication et développer, auprès des citoyens, une véritable culture scientifique.

Dans nos sociétés, nous sommes confrontés à un certain nombre de défis : le défi climatique, la pandémie, l'impact du numérique sur nos modes de vie et sur le travail, la croissances des inégalités sociales. La science joue un rôle de vigie pour essayer de montrer les voies pour faire face à ces défis. La défiance que connaît aujourd'hui la connaissance, la vérité scientifique, est un danger.          
(Pierre Papon)

Dans le plan relance mis sur le métier il y a quelques semaines par le gouvernement, la technologie, la recherche ont une place. Là, il y a une prise de conscience, mais pourvu que ça dure.      
(Pierre Papon)

Une émission qui s'inscrit dans le cadre de la journée spéciale que France Culture consacre à la science et à la recherche : Ce que le Covid fait à la science, à l'occasion de la Fête de la Science (du 2 au 12 octobre).

Extraits sonores : 

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......