LE DIRECT
Frédéric Pierrot, Carole Bouquet, Mélanie Thierry, Reda Kateb, Clémence Poésy, Pio Marmaï, Céleste Brunnquell

Toledano/Nakache : la France de l’après Bataclan sur le divan

33 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième moment de notre émission spéciale consacrée aux réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache à l'occasion de leur série ARTE "En thérapie" !

Frédéric Pierrot, Carole Bouquet, Mélanie Thierry, Reda Kateb, Clémence Poésy, Pio Marmaï, Céleste Brunnquell
Frédéric Pierrot, Carole Bouquet, Mélanie Thierry, Reda Kateb, Clémence Poésy, Pio Marmaï, Céleste Brunnquell Crédits : ©Carole Bethuel ©Les Films du Poisson

Ils ont réalisé de grands films populaires mêlant drame et comédie, interrogeant toujours ce qui fait lien et société : "Nos jours heureux", "Intouchables", "Hors Norme" ou encore "Le Sens de la fête". Une série-fleuve qui interroge la France de l’après Bataclan en la mettant sur le divan. Que peut la psychanalyse en temps de crise ? Comment filmer la parole et l'écoute ? Une série à l'image de notre société, avec ses forces et ses failles. Ensemble, les réalisateurs reviennent dans cette émission sur leur rencontre et leur amitié depuis les colonies de vacances où ils se sont rencontrés, mais aussi sur leur goût pour la communauté, le hors-norme.

Un trauma collectif réveille quelque chose d'individuel. (...) A chaque événement un peu sidérant de cet ordre, il y a une forme de perte d'innocence. On s'est mis à vivre avec cette nouvelle composante. Et aujourd'hui, la crise du covid vient donner un nouveau sens à la série. La difficulté de tout parent à expliquer cela aux enfants en témoigne. (Eric Toledano)

Les cicatrices n'ont pas pansé toutes les plaies. Avec cette série, on essaye d'en parler. (Olivier Nakache)

La psychanalyse nous l'apprend : si l’on nie un problème, il resurgira pour nous hanter, de manière désordonnée. Avec « Les films du poisson », Eric Toledano et Olivier Nakache font un travail de mémoire, de parole et d'écoute. Ils se sont demandé comment, après le trauma collectif des attentats, remettre le dialogue au coeur d'un monde cacophonique. La série procède ainsi d'une forme de démocratisation de la pratique de la psychanalyse, défendant l’idée selon laquelle cette dernière n’est plus réservée à une élite mais s'adresse à chacun en temps de crise. La série évoque notre besoin de cet espace de parole, de cet espace à soi.

Grâce à l'intimité que crée le cinéma, on arrive à voir les choses de manière moins objective, de l'intérieur. Aujourd'hui, il n'y a rien de plus intéressant que l'intime. La série est une prolongation de notre travail au cinéma. (Eric Toledano)

Une thématique qui arrive à un moment où, en pleine crise sanitaire, nous traversons un autre trauma collectif pouvant à bien des égards réveiller les failles intimes qui se trouvent en chacun. 

Pour réécouter la première partie de l'émission avec nos deux invités, c'est par ici :

Extraits sonores :

  • Extraits de la série En Thérapie
  • Montage avec les grands films d'Eric Toledano et Olivier Nakache, signé Thomas Beau : "Intouchables", "Le Sens de la fête", "Hors Norme", "Nos jours heureux", avec des répliques de Frédéric Pierrot dans "En thérapie"
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......