LE DIRECT
Cedric Kahn

Cédric Kahn : "Quelle est la place du fou dans une famille ?"

5 min
À retrouver dans l'émission

Son nouveau film Fête de famille, sur les écrans depuis le 04 septembre, sonde la question de la folie lorsqu’elle se loge au sein de la famille. Une curiosité, une tendresse pour la figure du marginal, qui trouve ses racines dans son enfance passée dans une communauté hippie, à la campagne.

Cedric Kahn
Cedric Kahn Crédits : David Benito - Getty

Ses films Fêtes de famille, Une vie meilleure ou Vie sauvage, tournent autour de la figure du marginal au sein de la famille : 

Probablement que que je continue à raconter éternellement la même histoire, mais sous des formes différentes. Ici dans Fête de famille sous une forme très directe, avec une unité de temps et de lieu, dans cette maison de campagne qui ressemble à cette famille, à la dérive… La chose qui me tenait vraiment à cœur, c’était de sonder la réaction du groupe face à la personne désignée comme la plus folle de la famille.

Sans doute cette curiosité, mêlée de tendresse, trouve-t-elle sa source dans son enfance passée avec sa sœur et ses parents dans une communauté hippie de la Drôme, à l’âge de sept ans : 

Ma sœur et moi avons eu le sentiment d’être un peu décalés, c’est à dire que dans cette communauté, les enfants n’étaient pas la chose la plus importante. Il y avait une sorte de désordre et de folie liées à ces années-là, dans l'après 68, des années qui dans le fond étaient très joyeuses, mais opacifiées par le fait que nos parents étaient des marginaux et que nous, enfants, étions toujours considérés comme des petits parisiens, aux yeux des autres… Et puis, dans notre regard d’enfants, le look et les choix de vie de mes parents était difficiles à assumer ! 

L’enfance passe, solitaire et secrète, avec le désir confidentiel de revenir à Paris pour faire du cinéma : 

Bizarrement, moi qui rêvais de tourner le dos à cette vie-là, depuis que je fais du cinéma, je ne fais que des films sur la campagne et des gens qui vivent à la marge dans des paysages oubliés. C’est drôle comme dans le fond, on reste l’adolescent qu’on a été.

Intervenants
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......