LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hafsia Herzi

Hafsia Herzi : "Il faut préparer les ados à l'amour, un petit peu"

5 min
À retrouver dans l'émission

Son premier film, « Tu mérites un amour », sonde la question de l’attachement et de la convalescence amoureuse. Retour avec Hafsia Herzi, sur l’origine de cette énigme et sur sa jeunesse passée dans les quartiers Nord de Marseille, où l’amour restait un grand mystère.

Hafsia Herzi
Hafsia Herzi Crédits : Dominique Charriau - Getty

Son enfance fut populaire, joyeuse, encadrée par les tours de la Cité des Oliviers, dans les quartiers Nord de Marseille : 

J’ai eu une enfance très heureuse là-bas, avec de belles valeurs et de vraies amitiés. Je ne connaissais pas autre chose, donc cela m’allait. A l’époque, il n’y avait pas internet… 

Pour rêver, la jeune Hafsia Herzi apprend par cœur les poésies de Jean de La Fontaine, s’entraîne à déclamer des vers, s’essaye à la mise en scène : 

Je m’entraînais avec mes poupées, mes copines, ma mère aussi ! Au collège, j’étais la chouchoute de Mme Cohen, ma prof de français… 

Les textes pour s’entraîner, le cinéma pour rêver qu’un jour, peut-être, il sera possible de partir :  

Je savais qu’il faudrait un jour quitter les Oliviers… J’ai appris à me battre, à travailler et à croire en mes rêves. Je suis quelqu’un d’optimiste et de tenace. D’avoir grandi dans les quartiers nord de Marseille, c’est parfois de la survie. 

Grandir dans les quartiers Nord, c’est aussi sonder la violence de l’amour, sans en détenir les clefs. Sans comprendre quels sont les leviers, les raisons des passions et des détachements soudains :  

Le film Tu mérites un amour, j’ai voulu le faire pour ça. Parce qu’on n’est pas assez préparés à ça… On n’est pas préparés à être quittés. Il faut préparer les adolescents à l’amour, un petit peu. 

Aujourd’hui, Hafsia Herzi prépare son second long-métrage, qui aura pour cadre Marseille, et cette même cité

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......