LE DIRECT
Pierre Buraglio, C'est un panoramique, 1963. Collection P.B.

Pierre Buraglio : "La politique ? Elle était dans ma famille !"

5 min
À retrouver dans l'émission

Alors que nous venons de fêter les 75 ans de la Libération de Paris, l’artiste Pierre Buraglio revient sur les années de son enfance passées à attendre son père, prisonnier de guerre. Sans doute ici la naissance de son combat politique qui le mènera, des années plus tard, à l’Art et à Mai 68.

Pierre Buraglio, C'est un panoramique, 1963. Collection P.B.
Pierre Buraglio, C'est un panoramique, 1963. Collection P.B. Crédits : Copyrights ADAGP, Paris 2019 - Radio France

D’où vient la puissance du combat politique ? Membre du collectif « Support Surface », l’artiste Pierre Buraglio, radicalement engagé dans l’idéal de 68, revient sur son enfance passée à attendre son père prisonnier de guerre :

J’avais une image hypertrophiée, hyperbolique de mon père. Il était prisonnier de guerre, donc j’ai construit mon existence sans et avec lui. Mais quand il est arrivé, il y a eu quelque chose d’un peu déceptif... Je l’imaginais plus grand. 

Une enfance anxieuse, modeste, rythmée par les tickets de rationnement, qui feront l'objet d'une exposition réalisée par la galerie Catherine Putman en 2010, où Pierre Buraglio revient sur cette famille de tradition populaire italienne, catholique et radicalement politique :

La politique ? Elle était dans ma famille. Depuis la guerre, bien sûr, car au-delà de mon père, j’avais un oncle, ancien combattant de 14-1 d’extrême droite, mais qui avait rejoint la résistance gaulliste. Il me terrorisait, mais j'avais beaucoup de respect pour son engagement dans la Résistance. C’était une famille très à droite, et sans doute que cela contribuera à me faire prendre le pied contraire.

En Mai 68, alors inscrit aux Beaux-Arts, Pierre tirera un trait sur l’univers catholique :

Très tôt, j’ai eu comme un rejet de la doxa catholique et j’aurais pu devenir protestant, si je n’avais connu les Beaux-Arts. J’ai alors adhéré à l’Union des Etudiants Communistes… 

Une réflexion qui le mènera alors à s’engager profondément, à son tour, dans le combat politique.

Jusqu’au 22 septembre, le Musée d’art moderne et contemporain de St Etienne présente la rétrospective "Pierre Buraglio – Bas Voltage".

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......