LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tomi Ungerer

Hommage à Tomi Ungerer : "C'est quand même pas ma faute d'avoir passé 4 ans sous les nazis"

4 min
À retrouver dans l'émission

Hommage à l'auteur et illustrateur Tomi Ungerer, rencontré en mars 2018 lors d'un rare passage à Paris. Où il fut question de son enfance alsacienne durant la guerre, des professeurs allemands puis français revanchards, de ses étonnements d'alors... Et de subversion, évidemment.

Tomi Ungerer
Tomi Ungerer Crédits : Patrick Seeger - Getty

Enfant issu d'une lignée d'artistes et d'horlogers, il perdit son père à l'âge de trois ans, puis son identité d'alsacien à l'âge de huit, avec l'occupation allemande qui, immédiatement,  "nazifia" l'école.  Mais avec Tomi Ungerer, rien n'est tout noir ou tout blanc :

Je dois dire que mes vrais problèmes ont commencé après la Libération, quand les français sont revenus. Symboliquement je suis un des rares témoins des bûchers de livres... Au lycée, on avait une grande bibliothèque de l'époque du Kaiser, et là, les français ont tout brûlé. Ca sentait plus le cuir que le papier. Et les professeurs étaient revanchards...

A 14 ans, son monde est à nouveau bouleversé :

Chez les nazis on n'avait pas le droit de parler le français, et avec les français on pouvait être puni pour un mot d'allemand ou d'alsacien... Mais c'était quand même pas ma faute si j'avais passé quatre ans sous les nazis !

Tomi Ungerer développe alors un certain goût pour la subversion... sans rancune :

Je suis content d'avoir vécu ces épreuves... Pour moi c'est une source d'enrichissement. Ce n'est pas avec le bonheur qu'on apprend quelque chose !

Bibliographie

Les Trois brigands

Les Trois brigandsTomi UngererEcole des loisirs, 2001

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......