LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le plus dur, c'est de prendre la première patelle" confie Renzo Piano.

Renzo Piano : "La patelle, c'est l'huître du pauvre"

3 min
À retrouver dans l'émission

La madeleine de Renzo PIano se niche sur les rochers des plages de Genova où l'architecte jouait pendant l'Après-Guerre...

"Le plus dur, c'est de prendre la première patelle" confie Renzo Piano.
"Le plus dur, c'est de prendre la première patelle" confie Renzo Piano. Crédits : Getty

Nous avons eu la chance de rencontrer l’un des grands noms de l’architecture mondiale, l’italien Renzo Piano ! 

“La beauté sauvera le monde”, c’est avec cette phrase de l’Idiot de Dostoïevski que Renzo Piano a conclu la conférence qu’il a donné au pavillon de l’Arsenal à Paris. C’était avant le confinement, il y a très longtemps donc, et l’architecte du Centre Pompidou, du nouveau tribunal de justice de Paris ou du Whitney Museum à New York, très attaché à la transparence, à la légèreté et à l’espace public dans ses constructions a pris le temps avec nous de se souvenir. Et de quoi se souvient-il, et bien des heures passées sur la plage de Gênes… 

La patelle a le parfum de la mer, la plage était notre playground.

Renzo Piano devant une maquette du Centre Georges Pompidou, à Paris.
Renzo Piano devant une maquette du Centre Georges Pompidou, à Paris. Crédits : AFP

Mais Renzo Piano et ses petits copains ne faisaient pas que de la chasse aux patelles (les fameux "chapeaux chinois") sur les plages de Gênes... Et l'architecte excellait déjà dans un art, celui de la construction des châteaux de sable.

 Nous n'avons pas résisté, aux Bonnes Choses, au plaisir de vous partager les conseils avisés d'un des maîtres de l'architecture contemporaine : l'art d'édifier un château de sable par Renzo Piano. 

On ne faisait pas de châteaux pour faire des batailles, on faisait des châteaux pour jouer avec les vagues... 

Écouter
3 min
"Le château, c'est un défi à la vague", Renzo Piano.

Il y a toujours un génie du lieux, c'est son esprit, il faut s'asseoir et l'écouter pour comprendre le lieux, c'est comme pour le château...

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......