LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Aux femmes, l’astronomie reconnaissante

55 min
À retrouver dans l'émission

Yaël Nazé
Yaël Nazé

D’Hypathie célébrée dans le film « Agora » d’Alejandro Amenabar, à Claudie Haigneré, de Sophie Brahe à l’astrophysicienne Catherine Cézarski ou la physicienne Claudine Herman, des femmes de science ont mis tout leur talent et toute leur énergie au service de l’astronomie. Et pourtant, les livres d’histoire des sciences ne font pas la part belle à leurs contributions, comme si l’astronomie n’était qu’un monde d’hommes.

Avec son livre L’astronomie au féminin (CNRS éditions) c’est à cette tâche que s’est attelée l’astrophysicienne Yael Nazé , ingénieur des télécommunications et docteur es sciences, spécialiste des étoiles massives, chercheur au FNRS (fond national de la recherche scientifique à l’université de Liège).

Elle a retrouvé la trace de ces femmes pionnières auxquelles on doit de grandes découvertes et qu’elle nous fera découvrir en direct et en duplex des studios de la radio de Liège.

PLS
PLS

Puis en seconde partie d’émission, vers 14h45, place à notre partenariat avec le magazine Pour la science , qui fait sa Une sur le Nouvel eldorado mathématique, la géométrie aléatoire, mais nous revenons sur notre domaine de prédilection l’histoire des sciences avec un focus, sur un certain Charles-François Bicquilley. Un personnage du monde des sciences oublié et que le chercheur Pierre Crépel a exhumé des limbes de l’Histoire, au cœur d’archives improbables. Un pionnier du mariage entre mathématiques et économie… au tout début du XIXe siècle.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......