LE DIRECT
Photo datant de 1925 du Professeur Marie Curie en train de travailler dans le laboratoire de l'université à Paris.

Curie au féminin

56 min
À retrouver dans l'émission

Une émission consacrée au laboratoire de Marie Curie où travaillaient de nombreuses chercheuses, une quarantaine de femmes, entre 1906 et 1934.

Photo datant de 1925 du Professeur Marie Curie en train de travailler dans le laboratoire de l'université à Paris.
Photo datant de 1925 du Professeur Marie Curie en train de travailler dans le laboratoire de l'université à Paris. Crédits : AFP

"Aux grands hommes la patrie reconnaissante". C'est au Panthéon que repose Marie Curie, seule femme inhumée en son nom propre en ce lieu  symbolique. Durant sa vie entière, "Madame Curie" a souvent dû gagner sa  place, depuis son arrivée en France, en 1891, jeune étudiante polonaise, jusqu'à sa nomination à la tête de l'Institut du radium. Elle vivait la science avec passion et naturel, comme une aventure humaine  avant tout. 

Au cœur de son laboratoire, elle a accueilli des étudiants, de nouveaux chercheurs, des femmes souvent. Elles seront 45 à investir cet endroit de renommée mondiale, entre 1906 et 1934, des chercheuses que l'historienne Natalie Pigeard-Micault fait revivre dans son dernier livre intitulé Les femmes du laboratoire de Marie Curie (éditions  Glyphe) ; des femmes dont les parcours viennent enrichir l'histoire des femmes en science, la première étant la canadienne Harriet Brooks. Des collaboratrices très présentes aussi durant la première guerre mondiale au cours de laquelle Marie Curie va s'illustrer à travers la radiologie et la radiumthérapie. Elles sont souvent peu connues de l'Histoire et méritent, aujourd'hui, d'y retrouver leur place. 45 histoires différentes, 45 récits qui montrent que l'accession aux carrières scientifiques pour elles est d'abord "un problème de classe sociale avant d'être une question de sexe" comme le dit Natalie Pigeard-Micault.

Natalie Pigeard-Micault et Anaïs Massiot
Natalie Pigeard-Micault et Anaïs Massiot Crédits : A. Luneau - Radio France

Une première partie d'émission émaillée d'archives sonores, avec Natalie Pigeard-Micault , docteur en histoire des sciences, Ingénieur au CNRS, responsable des ressources historiques du musée Curie, et Anaïs Massiot , archiviste au musée Curie, auteur avec Natalie Pigeard-Micault de Marie Curie et la grande guerre  (Glyphe, 2014)

logo S&V
logo S&V

Puis en seconde partie, en partenariat avec Les Cahiers de Science et Vie, le Hors Série n°267  intitulé « Univers. Les 100 nouvelles images qui racontent toute l’histoire». Nous retrouverons, pour en parler, Francis Rocard , astrophysicien, planétologue et responsable de la participation française à Rosetta au CNES.

Vous pouvez également réécouter :
Marie Curie du 12 mai 2011 

http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-marie-curie-2011-05-12.html

De l’institut du radium à l’Institut Curiedu 19 mai 2011 http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-de-l’institut-du-radium-a-l’institut-curie-2011-05-19.html

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......