LE DIRECT

De l’eau et des hommes, une alchimie fragile

58 min
À retrouver dans l'émission

J.C. Lefeuvre, G. de Marsily, P. Léna
J.C. Lefeuvre, G. de Marsily, P. Léna Crédits : Catherine Donné - Radio France

A l'occasion de la remise du Stockholm Water Prize en Suède, nous nous penchons sur la relation de l'homme à l'eau, l'histoire d'un passé prestigieux et d'un avenir inquiétant. En 2025, la planète terre abritera 8 milliards d'individus en 2025, et l'or bleu devient de plus en plus un trésor à partager. Mais ce bien précieux est aussi un objet de consommation que nous malmenons, au risque d'en pâtir dans l'avenir. Loin du temps où cette ressource était idéalisée, voire déifiée, nous vivons aujourd'hui une époque dans laquelle les nappes d'eau, les zones humides et autres sources d’eau subissent pollution, transformation, détournement, mutation des écosystèmes... Ces réserves d'eau génèrent même des conflits géopolitiques dramatiques ! Depuis les années 60, la prise de conscience des atteintes faites à l'eau s'est généralisée. Lors de l’assemblée générale de l’ONU, le 28 juillet 2010, une majorité de pays a voté un texte qui déclare « le droit à une eau potable propre et de qualité et à des installations sanitaires est un droit de l’homme indispensable à la pleine jouissance du droit à la vie ». C'est ce rapport scientifique de l'homme à l'eau, cette histoire d'alchimie fragile que nous allons scruter, avec Jean-Claude Lefeuvre , professeur émérite du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Paris, qui a dirigé le livre De l’eau et des hommes paru aux éditions de Monza, en 2011, et avec Ghislain de Marsily , professeur émérite à l’université Pierre et Marie Curie, membre de l’Académie des sciences, et auteur notamment du livre L’eau, un trésor en partage paru chez Dunod. Pour reprendre ses propos, « le problème de l’eau, ce n’est pas sa rareté, c’est son partage équitable entre tous, aussi bien entre les hommes qu’avec l’ensemble de la faune et de l’environnement ».Puis en seconde partie d’émission, vers 14h45, la chronique livres jeunesse de Catherine Donné, puis à 14h 48 en échos à la rentrée scolaire, nous recevrons l’astrophysicien et membre de l’Académie des sciences Pierre Léna pour son essai intitulé Enseigner, c’est espérer , sorti aux éditions du Pommier. Un plaidoyer pour l’école de demain, une réflexion sur la place des sciences à l’école. Avec Ghislain de Marsily et Jean-Claude Lefeuvre qui a dirigé De l'eau et des hommes , aux éditions Monza.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......