LE DIRECT
La double hélice

Pour le meilleur et pour le pire, histoire de la génétique humaine !

59 min
À retrouver dans l'émission

Du Mendélisme à l’ère postgénomique, 150 ans d’histoire mouvementée de la génétique

La double hélice
La double hélice Crédits : D.R.

Semaine spéciale : « CRISPR/Cas9 : où nous mènera la nouvelle révolution génétique ? »

La génétique humaine est une science aux enjeux multiples, biologique, philosophique et éthique…, qui a connu un essor fulgurant et ouvre aujourd’hui des perspectives pleines de promesses.

En tant que discipline scientifique, elle apparaît au 20e siècle, mais son histoire nous en livre des traces dès le 19e siècle, avec les recherches de Gregor Mendel et ses expériences horticoles…

Son évolution a été influencée par des contextes spécifiques et, appliquée à l’humain, la génétique fut présentée comme le sésame pour résoudre des problèmes de société (contrôler les naissances, limiter la repoduction de classes pauvres, encourager le développement de races dites supérieures…), dans l’idée d’améliorer l’espèce humaine. Dès lors, génétique et eugénisme furent associées au gré des soubresauts de l’histoire, et selon les pays, vinrent alimenter des fantasmes étatiques de « l’homme parfait ».

Aujourd’hui, avec les progrès de la médecine et de la recherche en matière de connaissance des gènes, la génétique appliquée au domaine médical a succédé à l’idéologie étatique, avec pour finalité de soulager des patients atteints de maladies génétiques. Même si l’ombre de l’eugénisme continue de suivre cette évolution de la science…

Avec Laurence Perbal, chercheur au Centre de Recherche Interdisciplinaire en Bioéthique de l’Université libre de Bruxelles et auteur d'Une brève histoire de la génétique (Hermann/ ADAPT-SNES, 2014), et Michel Morange, professeur de biologie à l’Ens et à l’Université Paris 6, Directeur du Centre Cavailles d’histoire et de philosophie des sciences de l’Ens et auteur d'une Histoire de la biologie (Points, 2016).

Vous pourrez retrouver comment vous rendre à l'exposition du MNHN  dans les Galeries d’Anatomie Comparée et de Paléontologie du Muséum, le sculpteur Quentin Garel présente douze œuvres aux proportions et aux matériaux inattendus ; un clin d’œil contemporain à la sculpture animalière classique.

Intervenants
  • chercheur au Centre de Recherche Interdisciplinaire en Bioéthique de l’Université libre de Bruxelles
  • biologiste et philosophe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......