LE DIRECT

Tara, un deux mats au service de la science

57 min
À retrouver dans l'émission

A. Luneau
A. Luneau Crédits : Catherine Donné - Radio France
Goélette Tara
Goélette Tara

C'est un « extraordinaire vaisseau aux bonnes manières », disait Peter Blake, l’un des plus grands navigateurs au monde, qui acquie le deux mats en 1999. D'abord baptisé Antarctica par son inventeur, Jean-Louis Etienne, en 1989, racheté et renommé 'Seamaster' par Peter Blake en 1999 qui sera assassiné sur le bateau par des pirates de la mer en 2001, le navire prend alors le nom de Tara en 2003 choisi par son nouveau propriétaire, Etienne Bourgois.

C’est un bateau qui porte en lui un héritage, des histoire d’hommes, des rêves, des engagements pour la planète et la population mondiale.

Doté d’une constitution exceptionnelle, ce deux mats a rempli des missions scientifiques uniques, traversé les mers, subi les conditions les plus extrêmes pour mieux comprendre et appréhender les changements majeurs à l’échelle de la planète, comme le réchauffement climatique, l’évolution des écosystèmes, la disparition d’une partie de la biodiversité.

13 ans après son lancement, d’Antarctica à Tara, ce bateau revient d’une des missions les plus longues, deux ans et demi d’expéditions scientifiques sur les océans, avec pour objectif d’étudier les écosystèmes planctoniques et leur réaction au changement climatique.

Le plancton est une machine à remonter le temps, un gisement de fossiles terrestre majeur dont les chercheurs attendent beaucoup.

C’est cette histoire du bateau science que nous allons raconter avec nos deux invités, en direct du studio 1061 de France Culture, Eric Karsenti , co-directeur de Tara Oceans, de la recherche sur l'organisation des cellules à l'étude de la vie océanique, scientifique senior à l'EMBL 'laboratoire européen de biologie moléculaire de Heiselberg ,en Allemagne) et Christian de Marliave , coordinateur du programme scientifique Tara Arctic et responsable éditorial des Editions Paulsen.

Puis, en seconde partie d’émission, vers 14h48, le chercheur Jean-Michel Claverie , professeur et directeur de l’Institut de microbiologie de la Méditerranée, à la tête du laboratoire « Information génomique et structurale » nous parlera des virus géants et des découvertes révolutionnaires faites en ce domaine ces dernières années. Il est l'auteur, avec Chantal Albergel, d'un article intitulé « Les virus géants, vestiges d’organismes cellulaires ? » paru dans le magazine Pour la science de ce mois ci, notre partenaire chaque mois.

Intervenants
  • biologiste cellulaire, directeur de recherche au CNRS et directeur scientifique de l’expédition Tara Océans, lauréat de la médaille d’or du CNRS 2015
  • grand habitué des régions polaires, directeur d'une base dérivante au pôle Nord pendant 13 ans, administrateur de Tara et directeur éditorial des éditions Paulsen
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......