LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Méduses dans l’aquarium d'Atlanta

2017, l'année des méduses ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment décrire les méduses? Depuis quand existent-elles? Dans quels milieux sont-elles apparues? Où prolifèrent-elles? Comment se reproduisent-elles? Comment se nourrissent-elles? Quelles interactions avec leur environnement ? Quels sont leurs prédateurs? Comment expliquer leur surabondance l'été?

Méduses dans l’aquarium d'Atlanta
Méduses dans l’aquarium d'Atlanta Crédits : Public Domain

Elles sont le cauchemar des étés à la plage, faire pipi sur leurs brûlures ne sert strictement à rien, elles sont sur Terre depuis plus longtemps que les dinosaures et elles nous survivront certainement en cas d’impact avec un astéroïde ou d’apocalypse nucléaire. Plus sérieusement, ce que nous nommons « méduses » regroupe plusieurs espèces d’animaux aux propriétés étranges, notamment la capacité de se régénérer ou une potentielle immortalité. Mais surtout, le réchauffement climatique et la surpêche entrainent leur pullulation, dangereuse pour l’équilibre des écosystèmes marins et qui participe de l’inquiétante perte de biodiversité de nos océans.

2017, l’année des méduses ? C’est le problème auquel La Méthode scientifique va s’atteler dans l’heure qui vient.

Et pour plonger dans cet univers étrange et bioluminescent nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Corinne Copin, chargée de mission pour la politique des océans à l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco et Guillaume Eveillard, conservateur à l’Aquarium de Paris, où vous avez développé le premier « Médusarium » en Europe.

Le reportage du jour

Interview d’Aurelle Ronteix et Etienne Bourgoin du médusarium de l’Aquarium de Paris

Écouter
8 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage" Le médusarium de l'Aquarium de Paris"
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : « Ocean night song » par Laura Veirs

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • Chargée de Missions pour la Politique des Océans, pour l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco.
  • Conservateur de l'Aquarium de Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......