LE DIRECT
Relevé archéologique sous-marin

Archéologie sous-marine : toujours plus profond ?

58 min
À retrouver dans l'émission

L’archéologie sous marine est-elle une pratique récente ? Les fonds sous marins : une terra encore largement incognita pour l’archéologie? Quelles technologies accompagnent le développement de l’archéologie sous-marine ? Le patrimoine archéologique sous-marin est-il davantage menacé que les autres?

Relevé archéologique sous-marin
Relevé archéologique sous-marin Crédits : Creative Commons

Trois millions, c’est le nombre d’épaves recensées par l’UNESCO au fond des mers et océans de la planète : Aéronefs, mais surtout navires, pour l’instant connus ou seulement effleurés.

Plus de 20 siècles de navigation, et pour les explorer, 50 ans seulement d’archéologie sous-marine et ses techniques : curieux mélange de lenteur du geste et de vitesse de son développement, surtout ces dernières années.

La profondeur des fouilles délicates descend presque jusqu’à 100 m et de nouveaux chantiers sont déjà en préparations. De plongeurs improvisés archéologues, les archéologues se sont faits plongeurs, parfois sous-mariniers. Jusqu'à imaginer de se faire remplacer par des robots, leur confier leur vue et leur toucher.

L'histoire se moque bien des superlatifs. Le futur de l’archéologie sous-marine se trouve-t-il forcément à plus de deux mille mètres sous les mers ?

Pour en parler aujourd'hui, Franca Cibecchini, archéologue et plongeuse, responsable du littoral Corse, Michel l'Hour, directeur de la DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) depuis 2006, en charge des fouilles de l'Asie au Gabon en passant par l'inévitable Méditerranée et Eric Rieth, directeur de recherches au CNRS, responsable du centre de recherches du musée national de la marine (depuis 1997).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales :

Le titre du jour : "Deap Blue Sea" par Alex Keren

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Chroniques

16H52
3 min

La Bibliothèque des sciences

La Bibliothèque des sciences : Jeudi 12 janvier 2017
Intervenants
  • archéologue, directeur du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines
  • Archéologue chargée de mission, responsable du littoral corse Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM)
  • respon­sable du centre de recherche du musée national de la Marine, spécialiste en archéologie nautique médiévale

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......