LE DIRECT
Loch Ness Monster, peinture d'Hugo Heikenwaelder (1999).

Cryptozoologie : qu'est-ce que le monstre du Loch Ness peut apprendre à la science ?

58 min
À retrouver dans l'émission

A la découverte des animaux mystérieux.

Loch Ness Monster, peinture d'Hugo Heikenwaelder (1999).
Loch Ness Monster, peinture d'Hugo Heikenwaelder (1999). Crédits : Creative Commons

Quel est le point commun entre le calamar géant, le yéti, le cœlacanthe, l’okapi, le monstre du Loch Ness et la bête du Gévaudan ? Tous ces animaux, réels ou imaginaires, relèvent ou ont relevé du domaine de la cryptozoologie. Et en cette journée d’Halloween, il nous a semblé juste et bon d’examiner le sort fait par la science à ces bêtes légendaires qui parfois, sont belles et bien réelles.

A lire aussi A la découverte des (vrais) animaux qui se cachent derrière Nessie, le Yéti ou le Kraken

Qu’est-ce que le monstre du Loch Ness peut apprendre à la science. C’est l’énoncé très monstrueux du problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Et qui mieux pour parler de cryptozoologie que deux cryptozoologues : Benoît Grison, docteur en sciences cognitives, biologiste et sociologue des sciences. Il publie « Le bestiaire énigmatique de la cryptozoologie, du Yémen au Calamar Géant », aux éditions Delachaux et Niestlé. Eric Buffetaut, paléontologue, directeur de recherche au laboratoire de géologie de l’ENS. Il publie « A la recherche des animaux mystérieux, idées reçues sur la cryptozoologie » qui parait à la fin de la semaine aux éditions du Cavalier Bleu. « Biologiste », « paléontologue » ça veut dire qu’on ne dit pas « cryptozoologue » ?

Les références musicales :

Le titre du jour : "Mokele Mbembe" par Monitor

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • Docteur en sciences cognitives, biologiste et sociologue des sciences
  • Paléontologue, directeur de recherche au CNRS
À venir dans ... secondes ...par......