LE DIRECT
Neil deGrasse Tyson

Grand entretien avec Neil deGrasse Tyson

58 min
À retrouver dans l'émission

“C’est presque comme si ce n’était pas moi qui avais choisi l’univers, mais l’univers qui m’avait choisi”. Rencontre avec l'astrophysicien et vulgarisateur américain.

Neil deGrasse Tyson
Neil deGrasse Tyson Crédits : Bruce F Press

. “C’est presque comme si ce n’était pas moi qui avais choisi l’univers, mais l’univers qui m’avait choisi”. Y aurait-il une forme d’immanence dans la carrière de notre prestigieux invité du jour, une sorte de destin cosmique ? Astrophysicien, directeur du Hayden Planetarium à New York, il va suivre les pas de celui qu’il présente comme son mentor, Carl Sagan, et consacrer sa carrière à la vulgarisation. Et quel vulgarisateur, peut-être le plus populaire de tous. Il reprend la série Cosmos, amène la science à la radio avec la série StarTalk, écrit de nombreux livres et devient même une figure de la pop culture. Nous ne sommes pas peu fiers de recevoir aujourd’hui Neil DeGrasse Tyson.

Neil DeGrasse Tyson est notre invité spécial pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Son dernier livre, Un astrophysicien dans votre salon, vient d’être traduit et publié chez Belin.

>>> Pour écouter la version originale, c'est par ici :

Écouter
56 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Neil Degrasse Tyson

Sept questions de Nicolas Martin à Neil deGrasse Tyson

Si vous pouviez voyager sur un objet spatial, une planète, un astéroïde, une lune, ce serait lequel ?

J'irais à un point dans l'espace puis je remonterais dans le temps parce que si je peux voyager dans l'espace, permettez-moi de voyager dans le temps. Je reviendrais en arrière et regarderais la formation de la Lune qui est le résultat de la collision entre la Terre et une planète nouvellement formée qui a été détruite. Je voudrais voir ce phénomène. Quel évènement ! Sinon, non, il n'y a pas de lieu particulier que je souhaite visiter puisque je les vois tous de loin.

Une découverte que vous aimeriez voir de votre vivant ? 

Je ne vois pas les découvertes comme cela. Chaque découverte réalisée nous amène à un lieu nouveau. Et à ce moment-là, on peut se poser des questions que vous n'avez pas imaginées auparavant pour amener à une autre découverte. Donc, pour moi, la plus grande découverte, c'est celle que nous allons faire, dont on ne sait pas encore quelles questions il faut poser. C'est comme ça que je réponds à votre question. 

Si vous aviez eu un message à envoyer une intelligence extraterrestre ?

Au secours ! Aidez-nous !

Etes-vous plutôt théorie des cordes ou gravitation quantique à boucles ?

Je n'ai pas plus de sentiments pour l'une ou pour l'autre. Je veux que les gens aient l'esprit ouvert. L'univers n'est pas si ordonné qu'on le souhaite à mesure que notre compréhension de la nature avance. Il y a peut-être un désordre complet partout.

Une femme astrophysicienne dont les travaux devraient être mieux reconnus ?

Dans toutes les professions, il faut qu'il y ait un accès égal pour toutes et tous, quel que soit votre genre, votre couleur de peau ou autre. Personne ne devrait rencontrer de barrières. S'il y a des barrières, cela signifie que le domaine dont il est question ne tire pas profit de la créativité de tous ceux qui auraient une pierre à apporter à l'édifice, et on se tire une balle dans le pied si on se prive de cela. La moitié de la population de la planète est constituée de femmes. Les nouvelles idées peuvent venir de personnes dont on ignorera sinon les idées. Il faut donc ouvrir les portes et les vannes en grand. 

Prouvez en une phrase que la Terre est plate. 

Il est difficile de démontrer quelque chose qui est faux. Je ne peux pas. Je peux dire que vous avez l'impression qu'elle est plate. On doit inventer des méthodes et des outils pour remplacer votre propre sentiment qui est fragile. Mais vous n'êtes qu'un être humain si vous pensez que la Terre est plate. Nous avons inventé la science pour remplacer nos cinq sens, pour ne pas avoir un point de vue biaisé sur la réalité. Notre cerveau et nos sens ne suffisent pas. On ne peut pas prouver quelque chose qui est faux, c'est impossible. 

Un ou une scientifique que vous aimeriez rencontrer ? Que lui diriez-vous ?

C'est une question que je me pose trop souvent. Je voudrais rencontrer Isaac Newton. Je lui dirais "On a plein de problèmes à l'ère moderne. Il y a la crise énergétique. Il y a le réchauffement climatique à cause du dioxyde de carbone". Il me dirait : "C'est quoi le dioxyde de carbone ? C'est quoi un moteur ? C'est quoi l'essence ?". Bref, il serait totalement ignare le pauvre Isaac. Il ne connaitrait rien de rien. Et moi, je passerais mon temps à lui expliquer les choses. Imaginons, je suis avec Isaac Newton, mon téléphone sonne, il me dira "C'est quoi ce truc-là ? À qui tu parles ? Il n'y a personne là. À qui tu parles ?". Le dialogue avec Isaac Newton serait plutôt de l'ordre du comique qu'autre chose. Non, je préférerais avoir un dialogue avec quelqu'un de l'avenir. 

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La bibliographie

Le calendrier cosmique de Carl Sagan

Un astrophysicien dans votre salon (Editions Belin, 2021)

Petite excursion dans le cosmos (Editions Belin, 2017)

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

Intervenants
  • Astrophysicien américain et directeur du planétarium Hayden au musée américain d'histoire naturelle de New York
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......