LE DIRECT
1ère carte du test de Rorschach

Hermann Rorschach : une histoire qui fait tache

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est ce que le test de Hermann Rorschach ? Dans quel but initial a-t-il été élaboré ? Sur quelles méthodes psychanalytique se base-t-il ? Quelles pathologies ont-pu être révélées par cette méthode dite projective ?

1ère carte du test de Rorschach
1ère carte du test de Rorschach Crédits : Wikimedia commons

Que vous y voyiez un clown, deux amants qui s’embrassent, un papillon ou une tête de loup, vous me direz un peu plus qui vous êtes, et le cas échéant, de quel type de pathologie vous souffrez. Il y a 100 ans tout juste, le jeune Hermann Rorschach posait les bases de ce qui allait devenir le plus célèbre test d’évaluation psychologique projective. Utilisé pour essayer de percer la psyché des criminels nazis au procès de Nuremberg, tombé en désuétude puis réhabilité, le test de Rorschach est devenu tellement célèbre qu’il a même été récupéré par les surréalistes, le pop art et jusqu’à devenir un super-héros schizophrène de roman graphique américain.

Rorschach : une histoire qui fait tâche. C’est le sujet qui va occuper La Méthode scientifique pour l’heure qui vient.

Et pour retracer l’histoire de ces tâches cryptiques et comprendre quelle est aujourd’hui encore leur pertinence dans l’analyse psychologique, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Benoit Verdon, directeur adjoint du laboratoire « Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse » de l’université Paris Descartes et président de la société du Rorschach et des méthodes projectives de langue française et Lionel Naccache, neurologue, chercheur en neurosciences cognitives à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, auteur du « Chant du signe, aventures et mésaventures de nos interprétations quotidiennes » chez Odile Jacob.

Le reportage du jour

Interview de Catherine Azoulay, psychologue et prof de psychologie clinique à l'Université Paris Descartes

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Test de Rorschach" avec Catherine Azoulay

Le fil de l'émission

Les références musicales

Le titre du jour : « Disoder » par Owle

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • neurologue à la Salpêtrière, professeur à l’Institut du Cerveau et essayiste
  • Psychologue clinicien, psychanalyste, spécialisé en psychopathologie de l’adulte et de l’adulte âgé, ainsi qu’en psychologie projective, directeur de recherche à l’Institut de psychologie de l’université Paris Descartes
À venir dans ... secondes ...par......