LE DIRECT
Antarctique

Antarctique, ça glace ou ça casse

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment s’est formé l’Antarctique et que sait-on de la structure géologique de ce continent ? A quels dérèglements l’Antarctique est-il exposé en ce moment ? Malgré les contraintes propres à ce terrain, comment mène-t-on des recherches sur l’Antarctique ?

Antarctique
Antarctique Crédits : Anuraag Mehandiratta / EyeEm - Getty

Les trois quarts de l’eau douce de notre planète se trouvent au même endroit, gelés, en Antarctique. La fonte de ces glaciers provoquerait une hausse sans précédent du niveau des mers, et amplifierait dramatiquement le bouleversement climatique actuel. Or, si la partie ouest du continent montre d’inquiétants signes de réchauffement, la partie est, elle, semble encore protégée. Et pourtant, l’Antarctique n’est un continent de glace que depuis peu de temps dans l’histoire de notre planète, quelques dizaines de millions d’années à peine. Partons donc à la découverte de ce 6ème continent, de sa structure géologique, météorologique, de sa flore et de sa faune avant la grande débâcle. 

Antarctique, ça glace ou ça casse : c’est le programme frileux qui est le nôtre pour l’heure qui vient.

Et pour évoquer le passé, le présent et le devenir de l’Antarctique, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Catherine Ritz, glaciologue, directrice de recherche CNRS au laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement de l’Université Grenoble 1 à St Martin d’Hères et présidente du comité scientifique pour la recherche en Antarctique et Yann Rolland, maître de conférences de l’Université de Savoie, chercheur au laboratoire EDITEM.

Le reportage du jour

Rencontre avec Fabrice Minoletti, géologue, spécialiste de paléoclimatologie à Sorbonne Université. Comment l’étude de mico-algues fossilisées, les coccolithophores, pourraient nous aider à comprendre la cause de la mise en glace de l’Antarctique il y a environ 40 millions d’années ? Par Antoine Beauchamp : 

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Antoine Beauchamp/ Fabrice Minoletti : la mise en glace de l'Antarctique

En bref

  • L’Antarctique regroupe environ 90 % de la glace terrestre et environ 70 % de l'eau douce mondiale.
  • Dans les années 1980, l'Antarctique perdait en moyenne 40 milliards de tonnes de glace par an. De 2009 à 2017, la quantité a atteint 252 milliards de tonnes chaque année.
  • La fonte totale de l'Antarctique équivaudrait à une hausse du niveau de la mer de l’ordre de 60 mètres.

Le fil de l'émission

A retrouver aussi sur le compte Twitter de La Méthode scientifique

Pour en savoir plus

Écouter
59 min
Réchauffement climatique : les pôles en danger

Les références musicales

Le titre du jour : « Mister iceberg” par Serge Gainsbourg

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Intervenants
  • Glaciologue, directrice de recherche au CNRS au Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l'Environnement de l’Université Grenoble, Présidente du Comité scientifique pour la recherche en Antarctique (SCAR)
  • Maître de Conférences de l'Université de Savoie

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......