LE DIRECT
La planète naine Cérès

Cérès : voyage dans la ceinture

58 min
À retrouver dans l'émission

D’où vient Cérès ? Comment ce corps a-t-il été découvert ? Pourquoi la NASA s’y intéresse de près ? Qu’a-t-on récemment découvert ? Que sait-on de sa formation ? Comment l’a-t-on catégorisée ? En quoi est-ce un des corps les plus intrigants du système solaire ?

La planète naine Cérès
La planète naine Cérès Crédits : NASA/JPL-Caltech

Rarement un astre aura aussi souvent changé de nature, d’abord répertoriée comme une planète, puis comme une comète, puis comme un astéroïde pour finir par être classée, en 2006 avec Pluton, dans une nouvelle catégorie : celle de planète naine, l’objet le plus gros de la ceinture d’astéroïdes. Elle est ce mois-ci à son périhélie, c’est-à-dire à sa position la plus proche du Soleil, ce qui devrait permettre de comprendre comment se produisent les geysers de vapeur d’eau observés à sa surface. Cérès, qui s’est formée au-delà de Neptune dans la ceinture de Kuiper, est indiscutablement un des corps les plus étranges du système solaire.

Cérès, d’une ceinture à l’autre. C’est le problème qui va nous occuper dans l’heure qui vient.

,Et pour lever les mystères de cet astre bien étrange en effet nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Philippe Rousselot, professeur à l’université de Franche Comté, chercheur de l’équipe SPACE de l’Institut Utinam de l’observatoire de Besançon et Pierre Vernazza, chargé de recherche CNRS et chercheur au laboratoire d’astrophysique de Marseille.

Le reportage du jour

En 2014, une étude internationale impliquant des équipes françaises ont détecté pour la première fois des jets de vapeur d’eau à la surface de Cérès. Reportage au LESIA de l’observatoire de Meudon avec Dominique Bockelée-Morvan. Par Céline Loozen :

Écouter
8 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Cérès"

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : Asteroids par Orval Carlos Sibelius

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow   

Intervenants
  • Chercheur au CNRS et astronome au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille (LAM)
  • Professeur à l'Université de Franche-Comté, chercheur de l’équipe SPACE de l’institut UTINAM pour Univers, Temps-fréquence, Interfaces, Nanostructures, Atmosphère et environnement, Molécules, de l’observatoire de Besançon
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......