LE DIRECT
Quelles sont les causes de cette baisse de performance, alors que les chercheurs sont bons : financement et recrutement insuffisants, modes des appels d’offres, administration trop lourde, etc ?

Recherche française, génération sacrifiée ?

58 min
À retrouver dans l'émission

La recherche française est-elle en déclin ? Que montrent les classements sur la plan international de la performance de la recherche en France ? Est-ce la fin de l’hégémonie scientifique occidentale ? Comment expliquer un tel déclassement français ?

Quelles sont les causes de cette baisse de performance, alors que les chercheurs sont bons : financement et recrutement insuffisants, modes des appels d’offres, administration trop lourde, etc ?
Quelles sont les causes de cette baisse de performance, alors que les chercheurs sont bons : financement et recrutement insuffisants, modes des appels d’offres, administration trop lourde, etc ? Crédits : nicolas_ - Getty

Un fait scientifique marquant de cette année d’épidémie, c’est que le vaccin contre le SARS-CoV2 ne sera pas venu de France, ou issu de la recherche française. Une déconvenue amère pour le pays de Pasteur. Et une déconvenue à laquelle s’attendaient beaucoup de scientifiques, qui ne cessent de dénoncer, et ce malgré la future loi de programmation de la recherche, des conditions de travail et de financement qui ne cessent de se dégrader depuis des années. Un rapport rendu au mois de février leur donne raison : la place de la France dans la recherche internationale entre 2005 et 2018 s’effondre. Comment expliquer une telle dégringolade, alors que nos chercheurs sont a priori bons. A qui la faute ?

Recherche française, génération sacrifiée ? C’est le programme collectif qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour essayer de comprendre les raisons de ce décrochage français, et les moyens d’y remédier… nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Nicolas Carayol, professeur de sciences économiques à l’université de Bordeaux, spécialisé en économie des sciences et Sylvestre Huet, journaliste scientifique au Monde.

Entre 2005 et 2018, soit sous les mandats successifs de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, la France est passée de la sixième à la neuvième place en terme de position scientifique internationale, désormais devancée par la Chine, grande première, et qui n’a cessé de renforcer sa position, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l’Allemagne, le Japon, l’Inde, l’Italie et la Corée du Sud.

La part de la France dans le nombre de publications significative a reculé de 34%. Notre recul est particulièrement significatif en sciences de la vie, même si nous occupons toujours de bonnes places notamment en Histoire et archéologie, en mathématiques et en sciences de l’Univers.

Que s’est-il passé ? Ce décrochage, de nombreux scientifiques le dénoncent depuis plusieurs années. Des manifestations à ce sujet ont eu lieu en 2004 avec la démission massive de directeurs de laboratoires ou encore en 2009 avec d’importantes grèves universitaires ou même un ex-président du CNRS qui alertait, à son départ, du risque de « perdre une génération » si la recherche française continuait à ce point à être sous-financée.

Mais finalement, est-ce que le fait que les scientifiques réclament de l’argent, ce n’est pas une vieille habitude, une part du jeu démocratique ? 

Le reportage du jour

Jusqu’où le poids de l’administration érode la recherche publique en France ? Reportage au sein de l’Unité Biologie Cellulaire et Cancer de l’Institut Curie de Paris, avec son directeur, Franck Perez. Par Céline Loozen.

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : Musique "Gerry" par O Lake

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
3 min

Le Journal des sciences

La saturation des unités de soins intensifs augmente le risque de surmortalité
Intervenants
  • Historien de formation, journaliste spécialisé en sciences depuis 1986 et travaille à Libération depuis 1995
  • professeur de sciences économiques à l’université de Bordeaux
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......