LE DIRECT
Coureurs olympiques

Homo, lève-toi et marche

59 min
À retrouver dans l'émission

A quand remonte les premiers fossiles apportant des preuves d’une certaine forme de bipédie ? Quels sont les différents modes de locomotion et les différentes formes de bipédie qui existent et qui ont existé ? Quelles les modifications osseuses et musculaires cette locomotion a-t-elle engendrée ?

Coureurs olympiques
Coureurs olympiques Crédits : Picture Post / Intermittent - Getty

« Il ne sera jamais possible de savoir avec certitude pourquoi la sélection naturelle a favorisé des adaptations en vue de la bipédie. » Cette assertion du paléoanthropologue Daniel Lieberman est-elle sur le point de devenir caduque ? Une étude publiée à la fin de l’année dernière atteste de la bipédie, au moins occasionnelle, d’un grand singe découvert en Allemagne, et dont le fossile remonte à plus de 11 millions d’années. Est-ce un indice déterminant pour comprendre pourquoi les espèces d’hominidés se sont redressées ? Ou au contraire, un élément supplémentaire dans un puzzle complexe dont il est encore difficile de deviner le dessin central ?

Homo, lève-toi et marche ! C'est le programme bien droit qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer cette énigme du passage de la quadripédie à la bipédie, et essayer d’en comprendre les raisons, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Christine Tardieu, biologiste de l’évolution, paléontologue et directrice de recherche CNRS au MNHN dans l’équipe « mécanismes adaptatifs et évolution » et Brigitte Senut, paléontologue et professeure au MNHN.

Le reportage du jour

Reportage avec Gilles Berillon, paléoanthropologue au laboratoire Histoire naturelle de l’homme préhistorique du Musée de l’Homme. Il étudie, à partir des restes fossiles d’hominidés et de modélisation de locomotion de singes contemporains comment mécaniquement la bipédie émerge, de manière durable ou occasionnelle. Par Céline Loozen :

Écouter
1 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Gilles berillon

Les repères

  • Une espèce jusqu’alors inconnue de grand singe, baptisée Danuvius guggenmosi, a été découverte en Allemagne en novembre dernier. Cette nouvelle espèce, vivant il y a plus de 11 millions d’années, présente un mode de locomotion inédit qui pourrait faire remonter la date d’apparition de la bipédie. Bien que les fossiles de cette période soient peu nombreux, l’anatomie comparée des restes et même celle du genre Homo avec différentes espèces de grands singes a permis de mettre en évidence certaines caractéristiques physiques de la bipédie exclusive notamment la forme du bassin, la position du trou occipital et la position des fémurs. Les théories expliquant l’émergence de cette locomotion sont nombreuses qu’elles soient environnementales ou liées au mode de vie.

Pour aller plus loin

[Thread] Retrouvez aussi les sources de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique

Les références musicales

Le titre du jour : Walkin' down that railroad line par Woody Guthrie

Le générique de début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Chroniques

16H02
4 min

Le Journal des sciences

D'inexplicables particules détectées en Antarctique
Intervenants
  • professeure de paléontologie au Muséum National d’Histoire Naturelle
  • Biologiste de l’évolution, paléontologue au MNHN

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......