LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Intelligence

Idiocratie : la défaite de l’intelligence ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce que l’intelligence ? Comment la mesure-t-on ? Est-ce que l’intelligence est uniquement reliée aux capacités de mémorisation ? Quels sont les apports des sciences cognitives, des neurosciences et de la didactique dans la compréhension de l’apprentissage ?

Intelligence
Intelligence Crédits : RichVintage - Getty

Un bref aperçu par certains programmes télévisuels, qui mettent en valeur de jeunes gens peu portés sur la chose intellectuelle, ou des animateurs pour qui démontrer du recul ou de l’analyse est socialement risible voire certaines élites politiques qui ne tutoient manifestement plus les grands philosophes. Il serait aisé de penser que plus le temps passe, plus l’intelligence régresse. Et certaines études tendent à confirmer qu’après des années de progression, le QI aurait amorcé une décroissance dans plusieurs pays, dont la France. Ajoutez à cela une dégringolade dans les classements internationaux d’enseignement : sommes-nous, depuis quelques années, entrés dans une nouvelle forme de société : l’idiocratie ?

Idiocratie : la défaite de l’intelligence ? C’est le programme pas très malin qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évaluer nos capacités intellectuelles collectives et estimer si elles sont comme il le semblerait en chute libre, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Olivier Houdé, professeur de psychologie à l’Université de Paris, et directeur honoraire du Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Education de l’Enfant, auteur de « L’intelligence humaine n’est pas un algorithme » aux éditions Odile Jacob et Nicolas Gauvrit, chercheur en psychologie cognitive au laboratoire CHART à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, il a dirigé l’ouvrage collectif : « Des têtes bien faites : défense de l’esprit critique » aux éditions PUF.

La diffusion de l'information est devenue triomphante. Les gens expriment donc de plus en plus leur pensée. Aristote avait bien pensé les sophismes et les paralogismes. Platon avait compris que l'intelligence était l'ardeur pour lutter contre les sophismes. Olivier Houdé

Le reportage du jour

Dans l’étude et la mesure de l’intelligence humaine, les sciences cognitives se sont beaucoup appuyées sur l’imagerie cérébrale pour comprendre les processus mentaux en jeu. Reportage au Laboratoire de Psychologie du Développement et de l'Education de l'enfant à l'Université Paris Descartes, avec son directeur Grégoire Borst, professeur en psychologie du développement et neurosciences. Il mène le projet APEX, qui a mis en lumière de nouveaux mécanismes d’apprentissage chez l’enfant et l’adolescent. En particulier,  l’importance du contrôle de l’inhibition, qui aujourd’hui amène à revoir la conception des tests d’intelligence classiques. Par Céline Loozen :

Écouter
9 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Importance de l'inhibition dans la mesure de l'intelligence générale chez l'enfant" avec Grégoire Borst, Lapsydé

Repères

  • Les premiers tests de Quotient Intellectuel (QI) datent du début du XXe siècle, et n’ont été que peu actualisés depuis. Ils ne mesurent pas une intelligence absolue mais la position d’un individu par rapport à la moyenne d’une population donnée. 
  • D’après les chercheurs, après une augmentation du QI liée à une amélioration de la santé et l’école obligatoire, la tendance stagne aujourd’hui. 
  • L’ère du numérique et des technologies induit une permanence et une rapidité forte de l’accès aux informations. Aussi, nous avons moins besoin de mémoriser que par le passé. C’est notre capacité de raisonnement et d’arbitrage des informations qui devient prépondérante et qui est au cœur de propositions de nouvelles méthodes pédagogiques.

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les compléments d'information sur le fil Twitter de La Méthode scientifique

Les références musicales

Le titre du jour : 'You've Got To Learn" par Nina Simone

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Intervenants
  • Spécialiste du développement cognitif, des apprentissages et du cerveau des enfants, professeur à l'Université de Paris, membre de l'Académie des sciences morales et politiques à l'Institut de France
  • Chercheur en sciences cognitives à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......