LE DIRECT
Quelles sont les compétences cognitives concernées par les troubles dys : apprentissage, mémoire, attention, calcul, neuro-vision, gestuelle ?

Troubles des apprentissages : la table des DYS

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’appelle-t-on les troubles DYS ? Dyslexie, Dysorthographie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie, à quoi correspondent ces troubles des apprentissages ? Quel pourcentage de la population est concerné en France ? Existe-t-il un lien entre la langue d’un pays et le nombre de DYS associé ?

Quelles sont les compétences cognitives concernées par les troubles dys : apprentissage, mémoire, attention, calcul, neuro-vision, gestuelle ?
Quelles sont les compétences cognitives concernées par les troubles dys : apprentissage, mémoire, attention, calcul, neuro-vision, gestuelle ? Crédits : BSIP - Getty

Quel est le point commun entre Albert Einstein, Louis Pasteur, Jules Verne, Agatha Christie notamment ? Toutes et tous souffraient de troubles dys. D Y S, préfixe emprunté au grec, qui signifie négation ou malformation, et que l’on retrouve dans une série de troubles cognitifs dont le plus fréquent est la dyslexie mais aussi la dyspraxie, la dysorthographie, la dyscalculie et j’en passe. Ces troubles liés à l’apprentissage sont aujourd’hui bien connus mais encore mal recensés. On estime qu’ils pourraient toucher entre 5 et 8% par classe d’âge et qu’en France, jusqu’à 7 millions de personnes en souffriraient.

Troubles des apprentissages : la table des dys : c’est le programme désordonné qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer ces multiples troubles qui touchent plus de personnes que vous ne l’imaginez et parce que ces troubles à l’âge adulte sont encore très souvent tus, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Florence Marchal, médecin spécialisée en médecine physique et réadaptation rééducation des pathologies neurologiques congénitales de l’enfant, et membre du comité scientifique de la FFDYS, la Fédération française des troubles dys et Hervé Glasel, neuropsychologue, spécialiste du développement de l’enfant et de l’adolescent, fondateur et directeur du CERENE, le Centre de Référence pour l’Évaluation Neuropsychologique de l'Enfant.

Le reportage du jour

Parmi les prises en charge possibles des enfants souffrant de troubles DYS en France, les écoles du CERENE (Centre de Référence pour l’Évaluation Neuropsychologique de l'Enfant), proposent des apprentissages adaptés à chaque profil. Reportage dans une classe de CE2-CM1 au cours d’une leçon de grammaire, donnée par Noéline Gay. Par Céline Loozen :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Leçon de grammaire dans une classe DYS de CE2-CM1" au CERENE

Les repères

  • Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages ou TSLA, sont communément appelés “troubles dys”. Parmi ce spectre, on distingue la dyslexie, la dysorthographie, la dyspraxie, la dyscalculie, les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité et les troubles mnésiques. Certains de ces troubles étant parfois intriqués, un même individu peut souffrir de plusieurs de ces troubles, ce sont les “multi-dys”. 
  • Selon la Fédération Française des Troubles Dys, la FFDYS, un quart des enfants scolarisés serait concerné. Et selon l’Inserm, 15 à 20% des enfants sont confrontés à des difficultés d’apprentissages et scolaires, les troubles spécifiques des apprentissages ne concernent que 5 et 7% des enfants d’âge scolaire. Les troubles dys sont reconnus légalement comme un handicap, selon l’article 2 de la loi du 11 février 2005, qui définit le handicap et distingue la spécificité du handicap cognitif.
  • Il s’agit de troubles spécifiques atteignant des fonctions cognitives ciblées. Ainsi, la dyslexie et la dysorthographie sont des troubles du langage écrit,  La dysphasie, un trouble du développement du langage oral, la dyspraxie, un trouble du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales. Les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité sont des troubles attentionnels et/ou des fonctions exécutives. Enfin, les troubles mnésiques portent atteinte aux performances de la mémoire.
  • Les recherches en neurosciences et sciences de la cognition, associées à la psychologie cognitive et du développement, étudient les causes de ces troubles au sein de la population. S’il semble, d’après la neuro-imagerie, que certaines aires cérébrales soient identifiées, on ne peut exclure le facteur environnemental, le cadre socio-économico-culturel comme dans l’apparition de ces troubles. la pistes génétique est aussi étudiée. 
  • Ces troubles touchent à la fois les enfants, les adolescents et les adultes, et les diagnostics et prises en charges sont possibles à tout âge de la vie. Quoiqu’il en soit, un dépistage et une prise en charge précoce, à l’âge des premiers apprentissages, permet de retrouver une parcours classique. Des centres référents dans certains CHU en France, ainsi que le réseau du CERENE offrent des bilans et des accompagnements aux méthodes pédagogiques adaptées pour rééduquer les enfants.

Pour aller plus loin

Retrouvez aussi les sources de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : Gentle Reader par William S. Burroughs

Le générique de début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Chroniques

16H02
5 min

Le Journal des sciences

Crise des opioïdes aux États-Unis : près de 100.000 décès non recensés
Intervenants
  • Neuropsychologue, spécialiste du développement de l’enfant et de l’adolescent. Fondateur et directeur du CERENE
  • Médecin, spécialisée en Médecine Physique et Réadaptation Rééducation des pathologies neurologiques congénitales de l'enfant, membre du comité scientifique de la FFDYS Fédération Française des troubles dys

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......