LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L’anorexie mentale est un trouble psychiatrique très sévère qui touche jusqu’à 4% de la population.

Anorexie : une maladie sans faim

58 min
À retrouver dans l'émission

En quoi consiste l’anorexie mentale et quels sont les risques encourus par les personnes souffrant de cette pathologie ? En quoi consiste la prise en charge de personnes souffrant d’anorexie mentale ? Quelles sont aujourd’hui les principales pistes de recherches concernant ce trouble psychiatrique ?

L’anorexie mentale est un trouble psychiatrique très sévère qui touche jusqu’à 4% de la population.
L’anorexie mentale est un trouble psychiatrique très sévère qui touche jusqu’à 4% de la population. Crédits : deyangeorgiev - Getty

Début novembre, une étude mettait en lumière chez la souris un mécanisme cérébral inédit qui pourrait expliquer l’anorexie avec, à terme, la possibilité si cela se confirme d’en tirer un traitement qui permettrait de lutter, efficacement, contre ce trouble du comportement alimentaire. Ce n’est pour le moment qu’une hypothèse, qui demande à être confirmée, mais qui met en regard deux pans de la recherche, la recherche fondamentale et la recherche clinique pour lutter contre cette pathologie complexe, polyfactorielle, qui dépend autant de facteurs génétiques, psychologiques, environnementaux, familiaux et socioculturels, et qui touche jusqu’à 4% de la population, des femmes dans une écrasante majorité.

Anorexie : une maladie sans faim ? C’est le programme qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer l’état de nos connaissances sur cette maladie qu’est l’anorexie mentale, et les différentes pistes de recherche en cours pour tâcher de mieux la prendre en charge et de la guérir, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Philibert Duriez, psychiatre, chef de clinique à la Clinique des maladies mentales  et de l’encéphale à l’hôpital Sainte-Anne, chercheur au sein de l’équipe Inserm « vulnérabilité génétique aux comportements addictifs » et Salah El Mestikawy, directeur de recherche CNRS, professeur à l’université McGill de Montréal et chercheur au centre de recherche de l’Hôpital Douglas.

Le reportage du jour

Rencontre avec Philip Gorwood professeur de psychiatrie à l’Université de Paris et responsable de la Clinique des maladies mentales et de l’Encéphale, la CMME à l’hôpital Sainte Anne. Quelle est la part neurobiologique dans l’anorexie mentale et quel rôle joue l’habitude dans cette pathologie ? Par Antoine Beauchamp :

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Whispers in the wind" par Fidji

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques
16H02
3 min
Le Journal des sciences
Hayabusa 2 : les roches de l’astéroïde Ryugu sont arrivées sur Terre
Intervenants
  • Professeur à l’Institut universitaire en santé mentale de l’université McGill à Montréal
  • Chercheur au sein de l’équipe vulnérabilité génétique aux comportements addictifs de l’unité INSERM basée sur le site Sainte-Anne du GHU Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......